Seddik Chihab ne compte pas se laisser faire. Aussitôt après son exclusion du Rassemblement national démocratique (RND), sur décision de la commission de discipline, il a riposté en lançant un appel aux militants dans un communiqué rendu public, hier : «Je lance un appel aux militants où qu’ils soient pour se dresser contre cet opportuniste et arriviste [Mihoubi, ndlr] qui n’a aucun respect pour le travail militant et qui ignore totalement les textes et règlement intérieur du parti.» «Nous devons constituer un front uni contre cet usurpateur et ses comportements destructeurs afin de restituer le parti à ses militants». Dans ce cadre, Chihab, qui ne manque pas de qualificatifs acerbes pour caractériser la décision du secrétaire général du parti, estime qu’«il a été imposé par la Issaba qui voyait en lui l’instrument idéal pour être à son service». «Cette décision d’exclusion est insensée, non règlementaire et inappropriée au moment où le parti a besoin de tous ses militants», lance-t-il, avant de considérer que les objectifs du secrétaire général du RND à travers «son élimination de toutes les voix discordantes qui peuvent lui faire de l’ombre, est de faire place à ses propres ambitions». En effet, récemment Chihab Seddik avait critiqué vertement la gestion de Mihoubi : «Le parti est actuellement dans un état des plus lamentables. Il y a une grande déception de la part des militants qui désertent le parti en silence. Je dénonce les usurpateurs et militants occasionnels qui ne sont là que par désignation d’en haut et prétendent jouer un rôle alors qu’ils n’ont jamais connu la vie organique du RND.» Chihab réussira-t-il à mobiliser les militants RND et à faire capoter le congrès prévu les 19 et 20 mars prochain. La commission de discipline a statué sur le dossier de l’ancienne figure connue du RND, Seddik Chihab. Rien n’est sûr pour l’heure, la décision de sa mise à l’écart du parti est toute fraîche. En effet, le communiqué de ce parti rendu public, lundi, fait état d’une décision de la commission qui a statué de l’écarter «définitivement» du parti. «La commission de discipline du Rassemblement national démocratique s’est réunie ce lundi 24 février à son siège. Suite à l’étude du dossier appuyé de preuves qui lui a été communiqué par le secrétaire général par intérim du parti, il a été décidé d’écarter définitivement Seddik Chihab du parti», peut-on entre autres lire dans le communiqué. A suivre.