Battue par l’Italie (1-0) vendredi soir lors de la 5e journée de la Ligue des Nations, l’Angleterre est officiellement reléguée en Ligue B mais affiche surtout un niveau de jeu très inquiétant avant la Coupe du monde.
Qu’elle semble loin cette équipe d’Angleterre, finaliste du dernier Euro à domicile il y a 14 mois. Il y avait pourtant un petit air de finale continentale hier sur la pelouse milanaise du Giuseppe Meazza hier soir où l’Italie a battu les Three Lions 1-0 grâce à un but de Raspadori (69e) au cœur de la seconde période. Avec cette victoire, le champion d’Europe en titre s’offre une finale du groupe 3 contre la Hongrie. Le vainqueur ira au Final Four en juin prochain.
Pour l’Angleterre, en revanche, plus dure est la chute. Elle est reléguée en Ligue B pour la prochaine édition de la Ligue des Nations. Alors certes, à l’inverse de son adversaire du soir, elle ira au Qatar dans moins de deux mois maintenant, mais dans quel état ? Elle a montré un visage très inquiétant dans le jeu jusqu’à l’entrée de Luck Shaw et Jack Grealish pour les vingt dernières minutes. Mais ce passage du stérile 4-3-3 à un système plus risqué en 4-2-3-1 n’a rien changé à l’issue de la rencontre.

Sans buts depuis 449 minutes
Il y a eu plus d’occasions, comme cette double parade de Donnarumma face à Kane (77e) mais la défense anglaise fut également plus explosée. «Nous avons eu plus de possession, plus de tirs, plus de tirs cadrés. Pendant une grande partie du match, nous avons très bien joué, se défendait Gareth Southgate vendredi en conférence de presse. Nous n’avons pas été réalistes défensivement et nous avons eu des moments où nous aurions pu être plus décisifs dans leur dernier tiers du terrain.» Malgré les propos plutôt positifs du sélectionneur, le constat est pourtant implacable. Les Anglais n’ont plus marqué dans le jeu depuis novembre 2021 et le fameux 10-0 contre Saint-Marin. Autant dire que ce succès n’a pas grande valeur internationale. De quoi être inquiet avant de participer au Mondial. «Nous sommes là où nous en sommes en termes de timing. Nous devons donc faire de notre mieux pour garder les gars sur la bonne voie. La réaction à ce que je dis maintenant est par le résultat, mais nous n’étions pas loin en termes de performance.» Il en faudra tout de même plus pour convaincre les supporters.