Où s’arrêtera-t-il ? Chaque semaine qui passe montre combien Cristiano Ronaldo est encore au top. Samedi, lors de la victoire importante de la Juventus contre la Roma en Serie A, le Portugais s’est de nouveau distingué, ouvrant le score et mettant la Juve sur la voie du succès. Son 763e but en carrière ! Une stat folle et qui fait bien sûr les gros titres hier notamment en Italie. Pour la Gazzetta dello sport, c’est tout simplement «un martien», qui « a tonné hier et a fait gagner la Vieille Dame.» Pour le Corriere dello sport, « celui qui a Cristiano dans son équipe gagne.» Et comme c’est la Juve, c’est elle qui l’emporte. Enfin, retentissement pour ce nouveau golazo jusqu’au Portugal où pour Record, CR7 est tout simplement «le plus grand.» «À jamais le plus grand», même pour le quotidien.

Il en dit plus sur son avenir
Vendredi dernier, Cristiano Ronaldo fêtait déjà ses 36 ans. Et si pour la plupart, à cet âge, une carrière semble sur la fin ou même terminée, le quintuple Ballon d’or lui n’a rien perdu de sa superbe. Auteur de 22 buts en 23 matches, Ronaldo continue de performer. À 36 ans maintenant, l’ancien attaquant du Real Madrid ne cesse de prouver qu’il est définitivement l’un des meilleurs joueurs de l’histoire. Professionnel et travailleur, sa longévité en impressionne plus d’un. Sur son compte Instagram, Cristiano s’est dit triste de ne pas pouvoir encore jouer 20 ans et regrette de voir le temps passer aussi vite. « 36 ans, c’est incroyable ! On a l’impression que tout a commencé hier, mais ce voyage est déjà plein d’aventures et d’histoires à retenir. Mon premier ballon, ma première équipe, mon premier but… Le temps passe vite. (…) Alors que je fête mon 36e anniversaire et ma 20e année en tant que footballeur professionnel, je suis désolé de ne pas pouvoir vous promettre 20 ans de plus. Mais ce que je peux vous promettre, c’est que tant que je continuerai, vous ne recevrez jamais moins de 100% de ma part. » Et on peut le croire.

Gattuso a deux matches pour se sauver
Pendant que la Juventus ne perd plus, le Napoli de son côté est à l’arrêt. Nouvelle défaite hier pour le club du Vésuve sur la pelouse du Genoa (1-2). Peut-être la défaite de trop pour l’entraîneur du club Gennaro Gattuso. Selon la Gazzetta dello sport, la prestation de l’équipe n’a pas du tout plus au président napolitain, Aurelio De Laurentiis, qui était apparemment très en colère après la rencontre.
Il aurait alors fixé un ultimatum à son coach : ce dernier a deux matches pour se sauver. Les deux prochains. Et ce ne sera pas chose aisée. Naples se déplace à Bergame pour y affronter l’Atalanta mercredi dans le cadre des demi-finales retour de la Coupe d’Italie. Puis dimanche, le Napoli reçoit la Juventus en Serie A afin de se relancer dans la course à la Ligue des champions. Bref, Gattuso a du souci à se faire pour son poste.