Liverpool sera l’un des deux finalistes qui animeront la finale de Ligue des Champions UEFA le 28 mai prochain au stade Saint-Denis (Paris/France). Les Reds seront à ce niveau de l’épreuve pour la troisième fois en cinq ans ! Une sacrée performance des Reds qui ont été malmenés pendant la première période en encaissant un 0-2, net et sans bavure. Mais cette équipe a des ressources insoupçonnées et s’est montrée «impitoyable», comme l’écrit The Guardian sur sa Une. Après une «grosse frayeur, c’est une nouvelle finale pour cette équipe», juge le média. Pour The Times, Liverpool a dû «employer la manière forte» pour espérer encore réaliser une saison incroyable avec un quadruplé à la clé. Et justement pour le Daily Star, le «rêve» est encore permis pour Jürgen Klopp et ses joueurs. Même chose pour le Daily Express pour qui les Reds se sont battus «pour garder le rêve du quadruplé en vie.» Enfin, le Daily Mirror met en avant celui qui a certainement tout changé avec son entrée, Luis Díaz. Le «super remplaçant», estime le tabloïd. D’ailleurs, au Portugal O Jogo placarde que le Colombien «a fait taire la révolution.»

«Villarreal honore le football»
En demi-finale de la compétition, Villarreal a tout tenté et y a même cru en remontant le score du match aller (2-0) en une période contre Liverpool. Mais le parcours du sous-marin reste exceptionnel et comme le placardait Super Deporte hier matin, l’équipe d’Unai Emery peut recevoir «des applaudissements plus que mérités.» «Villarreal a mené 2-0 à la mi-temps, mais Liverpool s’est réveillé en seconde période. Des adieux avec les honneurs pour un parcours en Ligue des champions qui restera historique», écrit le quotidien local. Et dans la péninsule ibérique, on est relativement fier du parcours européen de cette équipe car tous les journaux du pays lui rendent un bel hommage. A l’image de Sport qui estime que «Villarreal l’avait en main» cette qualification. Pour AS, «le rêve n’a duré qu’un temps», alors que Marca estime que «Villarreal sort avec les honneurs.» Même son de cloche pour El País qui indique que «Villarreal honore le football.» Le sous-marin jaune aura marqué les esprits cette saison !

Abramovich revient sur sa décision !
En Angleterre, il y a un sujet qui risque de faire couler beaucoup d’encre dans les prochaines semaines. Comme l’écrit The Daily Telegraph sur sa Une hier matin : «la volte-face d’Abramovich sur les prêts met en péril l’avenir de Chelsea.» Car oui, le Russe pourrait finalement ne pas effacer la dette de 1,8 milliard d’euros que Chelsea, son club, lui doit.
À l’annonce de la mise en vente du club londonien, en mars dernier, l’oligarque avait déclaré : «Je ne demanderai pas le remboursement des prêts.» Un effort financier très important, mais s’il fait machine arrière, cela compliquerait grandement la tâche du futur repreneur. Et pour The Guardian, «la vente de Chelsea est remise en question.» Enfin, pour le Daily Star, Roman Abramovich veut jouer «un mauvais tour» au gouvernement britannique en récupérant ses 1,8 milliard d’euros. Bref, la vente de Chelsea est encore loin d’être actée !