En Espagne, les malheurs du FC Barcelone continuent. Face à Cadiz, dimanche après-midi, le club catalan s’est pris les pieds dans le tapis en concédant le match nul (1-1) sur sa pelouse. Quelques jours après la claque reçue face au PSG, le Barça ne va pas bien. Et forcément, la presse locale s’en donne à cœur joie. Sport placarde sur sa Une un fond noir avec un : «impardonnable» qui ne laisse pas de place aux doutes. «Le Barça a gâché le faux pas de l’Atlético et a encore une fois été décevant», juge le quotidien catalan. «Les Blaugranas ont dominé sans succès et un autre penalty absurde de Lenglet a précipité l’égalisation de Cadiz», tance le média. «Impardonnable», un mot dur qui revient aussi en Une de Mundo Deportivo qui estime que le «Barça a jeté une victoire à portée de main.» Avec 8 points de retard sur l’Atlético, Marca se demande si le Barça a dit «adieu aussi à la Liga ?» Alors que pour AS, ce Barça-là s’est simplement «effacé» de la course au titre. Bref, la presse espagnole attendait une réaction après la déroute en Ligue des Champions mais ce Barça est peut-être plus gravement malade que prévu et la fin de saison risque d’être longue.

Manchester City ne s’arrête plus
On prend la direction de l’Angleterre, où l’on commence à se demander où va s’arrêter Manchester City. Les Citizens se sont imposés hier (1-0) face à Arsenal et ont enchaîné une 18e victoire d’affilée toutes compétitions confondues ! Un précieux succès, là aussi dans la course au titre, grâce à Sterling qui s’est «envolé» pour offrir la victoire à son équipe comme le résume The Times sur sa Une.
«L’attaquant de Manchester City bat Arsenal de la tête dans le seul but du match», écrit encore le média. Les Mancuniens disposent désormais de 10 points d’avance en tête de la Premier League. Une sacrée série qui fait aussi la couverture du Daily Telegraph, qui y voit «un pas en avant» vers le record d’Arsenal de 19 matchs consécutifs, établi en 1999.

«Lukaku, roi du Calcio»
En Italie, il y avait un choc pour la course au titre. Hier après-midi, l’Inter a surclassé l’AC Milan (3-0) et a envoyé un signal fort à la Serie A. Un succès dans le derby qui permet aux Nerazzurri de prendre le large en tête du classement. Ce matin La Gazzetta dello Sport se penche sur «le super pouvoir de l’Inter» et met en avant la prestation majuscule de Romelu Lukaku qui a «cogné Zlatan Ibrahimovic» avec un but et une passe décisive.
Pour le Corriere dello Sport, c’est la «fuite en avant pour le Scudetto.» Les Intéristes s’imposent comme les candidats naturels au titre de champion cette année. De son côté, le Quotidiano Sportivo voit surtout le match énorme de Lukaku qui a «resplendi» face à l’ennemi juré. D’ailleurs, le show Lukaku traverse les frontières et s’affiche aussi en Belgique, où La Dernière Heure adoube l’attaquant comme «le roi du Calcio».