C’était la bombe de la journée de mardi. L’annonce du retour de Karim Benzema en Équipe de France fait évidemment les gros titres, ce matin. «La surprise du chef» titrait d’ailleurs L’Équipe en une de son édition du jour. Absent depuis 2015, l’attaquant du Real Madrid a, contre toute attente, été rappelé par Didier Deschamps pour disputer l’Euro, cet été. Une annonce qui fait également la une du Parisien, en ce premier jour de déconfinement. Le quotidien local qui titre de ce fait : «Deschamps déconfine Benzema». Enfin, l’annonce du retour de Benzema chez les Bleus est également saluée du côté de l’Espagne, ce matin, et plus particulièrement du côté de Madrid où AS titre : «Pardonné», en une de son édition du jour. Une bonne nouvelle pour le Real Madrid, en course pour le titre en Liga, et qui devrait pouvoir compter sur un Benzema reboosté pour cette fin de saison.

« La bombe de l’Euro »
En Espagne. De l’autre côté des Pyrénées, où on a logiquement un regard surtout basé sur le côté purement sportif et ses prestations avec le Real Madrid, la plupart des observateurs ne comprenaient pas l’absence du joueur formé à l’OL au cours de ces dernières années. Ce mardi soir, les réactions sont nombreuses dans les médias de notre pays voisin. « La bombe de l’Euro », va par exemple jusqu’à dire le quotidien Marca, où on peut également lire : « personne ne croyait que le sélectionneur français allait changer d’avis, mais au final, pour diverses circonstances, il a rappelé celui qui vient d’être élu meilleur joueur français pour la deuxième année d’affilée ». De son côté, AS évoque une « surprise » et explique que « le sélectionneur français a décidé de revenir sur sa décision et a appelé le meilleur attaquant français de l’actualité avec Kylian Mbappé ».

La presse espagnole poussait depuis longtemps
Auteur de 22 buts et 8 passes décisives en 33 rencontres de Liga cette saison, l’attaquant tricolore est sans surprise vu comme une superstar dans son pays d’adoption, où il a cependant tout de même essuyé des critiques, par le passé surtout. Ces derniers mois, on a cependant assisté à une sorte de lobby pro-Benzema des médias ibériques. « Deschamps, le crime contre Benzema doit prendre fin », pouvait-on lire sur Marca il y a un peu moins d’un mois. Pas une surprise que la photo de l’attaquant merengue soit en une des médias de la capitale espagnole ce mardi soir. Même en Catalogne, les médias pro-Barça mettent en avant le retour de KB9, avec un peu moins d’enthousiasme, forcément. Mais c’est dire à quel point cette nouvelle est considérée comme importante en Espagne, et ça témoigne également de l’affect général qui y existe pour ce joueur. Nul doute que dans la nuit, dans les diverses émissions TV et radio, les réactions vont continuer à tomber au pays de Cervantes !