Une des priorités de l’intersaison du FC Barcelone sera la prolongation de son prodige, Ansu Fati. Blessé une grande partie de la saison, l’international espagnol garde tout de même la cote en Catalogne où dirigeants et staff lui font une confiance aveugle pour la saison prochaine. Mais avant de refouler les terrains l’an prochain, Fati et le Barça espèrent tomber d’accord pour une prolongation au-delà de juin 2022.
Pour le Barça, une clause dans le contrat du joueur de 18 ans amène à une prolongation automatique de deux saisons. Mais son agent, Jorge Mendes, prétend le contraire, selon Mundo Deportivo. Ce qui entraîne des tensions entre les deux parties, selon le média. Le feuilleton ne fait que commencer.

Les déclarations étonnantes de Tuchel
Le débat sur la Super League continue d’agiter la planète foot. Hier en conférence de presse, Thomas Tuchel a été interrogé sur le sujet, notamment sur le fait de savoir si les 6 cadors de Premier League, les 6 propriétaires, devaient s’excuser d’avoir fomenté cette mascarade. Mais comme le rapporte The Sun, Tuchel a surpris en indiquant que personne n’avait à s’excuser pour cela. Et même que les fans de ces 6 clubs devaient plutôt remercier les richissimes propriétaires pour ce qu’ils ont apporté au foot anglais ces dernières années. A peine débarquer chez les Blues avec qui il obtient de bons résultats, le coach allemand veut, semble-t-il, continuer de se faire bien voir de son propriétaire, Roman Abramovitch.

Le scandale Giggs éclabousse le Royaume-Uni
Ryan Giggs ne participera pas à l’Euro 2020 cet été. Le sélectionneur du Pays de Galles a été écarté hier par sa Fédération à la suite des poursuites judiciaires qui planent sur lui.
La légende de Manchester United est accusée de violences sur deux femmes, dont son ancienne compagne, et risque, comme le placarde The Sun sur sa une ce matin, jusqu’à 5 ans de prison. Il comparaîtra mercredi devant un tribunal. Giggs plaidera non-coupable, mais ce n’est pas assez pour le Pays de Galles qui a choisi de faire confiance à son adjoint, Robert Page, pour le championnat d’Europe en juin et juillet prochain. Un scandale de violences qui fait beaucoup parler ce matin outre-Manche. n