Une réunion du gouvernement, en visioconférence, s’est déroulée ce mercredi sous la présidence du Premier ministre Abdelaziz Djerad et a été consacrée à plusieurs secteurs, ainsi qu’a l’obligation du port de masque, indique un communiqué de la cellule de communication du Premier ministre (dont « Reporters » a reçu une copie).

Lire l’article de « Reporters »: « Covid-19 : le port du masque obligatoire à partir du 1er jour de l’Aïd El-Fitr »

Ce dernier a instruit les membres du Gouvernement:

  • Poursuivre l’identification et la mobilisation de l’ensemble des capacités de production, publics, privés et à caractère individuel et artisanal qui peuvent être dédiées à la fabrication de masques de protection ;
  • Charger les Walis de mettre en place les dispositifs d’organisation et de coordination de collecte et de distribution des masques aux citoyens en s’appuyant notamment sur le réseau social (associations, comités de quartiers, scouts musulmans, croissant rouge…) ;
  • Lancer une campagne nationale de sensibilisation d’envergure pour expliquer la nécessité du port du masque de protection dans l’espace public en utilisant les possibilités offertes par les différents vecteurs médiatiques et avec l’accompagnement du mouvement associatif . Dans ce cadre, tous les moyens de communication doivent-être mobilisés pour amener les citoyens et les citoyennes à utiliser les masques qui restent avec la distanciation sociale des barrières efficaces pour écarter le danger du virus et sauver les vies de nos compatriotes.

Concernant les secteurs auxquels la réunion du Gouvernement a été consacrée, il s’agit de celui des Finances, de la Jeunesse et des sport ainsi que celui de l’énergie.

  • Finances

Présentation du projet de décret exécutif modifiant le décret n°19-136 du 29 avril 2019 portant création des commissions de transaction, fixant leur composition et leur fonctionnement ainsi que la liste des responsables de l’administration des douanes habilités à engager la transaction, leurs seuils de compétence et le taux des remises partielles.

La modification introduite par ce projet de décret vise à prendre en charge les infractions douanières qui peuvent être clôturées par voie de transaction amiable et à réajuster les taux de remises partielles, afin de faciliter et de promouvoir le recouvrement par voie transactionnelle, ce qui permettrait d’augmenter les taux de recouvrement et de réduire le cout de gestion des affaires contentieuses, au niveau de  l’administration des douanes et de l’appareil judiciaire.

  • La jeunesse et des sports
  • Projet de décret exécutif a pour objet la création, l’organisation et le fonctionnement d’un établissement de gestion du complexe sportif d’Oran. Il s’agit d’un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle du ministère de la Jeunesse et des Sports, dont le siège est à Oran et qui assure une mission de service public dans le cadre du développement des activités physiques et sportives.
  • Projet de texte vise à réhabiliter l’homologation des infrastructures sportives et mettre ainsi à niveau le parc infrastructurel sportif.  Dans ce cadre, l’amendement envisagé est motivé par la nécessité de prévenir la survenance d’accident au niveau des infrastructures sportives et la protection des sportifs et le public en érigeant les normes internationales comme référence à respecter pour tout travaux au niveau des enceintes sportives.
  • L’énergie

Lancement d’un méga projet, appelé TAFOUK1, pour la réalisation de centrales solaires photovoltaïques d’une capacité totale de 4.000MW sur la période 2020-2024. Ce projet nécessiterait un investissement compris entre 3,2 et 3,6 milliards USD et devrait créer 56.000 emplois pendant la phase de construction et 2.000 emplois pendant la phase d’exploitation. Les centrales à réaliser qui seront réparties sur une dizaine de wilayas mobiliseront une surface totale de 6400 hectares environs.