Le ministre de l’Energie, Noureddine Bouterfa, s’est rendu à Vienne pour prendre part aux travaux de la première réunion ministérielle du comité de monitoring Opep et non Opep prévus dimanche dans la capitale autrichienne, a appris samedi l’APS auprès de ce ministère.

Lors de cette réunion, les ministres aborderont « la méthodologie et les mécanismes à mettre en place pour concrétiser la mission de monitoring que les pays membres et non membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ont confié à ce comité ministériel co-présidé par le Koweït et la Russie et dont l’Algérie est membre avec le Venezuela et le Sultanat d’Oman », a indiqué la même source. Dans sa déclaration à la presse à son arrivée à Vienne, M. Bouterfa a indiqué que cette réunion serait consacrée aux différentes questions liées au système de monitoring mis en place, notamment « les sources, le planning, les délais et les systèmes d’alerte ». « Il y aura également un indicateur sur les exportations lors de cette réunion », a-t-il affirmé, ajoutant qu’il s’agirait d’une information complémentaire» qui sera demandée aux pays ».Il a, en outre, fait savoir que le comité de monitoring devrait se réunir encore à trois reprises avant la prochaine réunion de l’Opep prévue en mai. Ainsi, il y aura une deuxième réunion du comité en février prochain, a-t-il dit, rappelant que ce comité « a la faculté de convoquer, si nécessaire, une réunion ministérielle extraordinaire de l’Opep ».R. E.