Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Amar Belhimer s’est félicité, hier, de la réalisation en cours du nouveau siège à Alger du Centre arabe d’échange d’informations et de programmes relevant de l’Union de radiodiffusion des Etats arabes (ASBU).
« Le nouveau siège sera équipé du nouveau système multimédias Menos+ qui permettra de renforcer l’échange d’informations télévisées », a-t-il indiqué, estimant que cette nouvelle technologie contribuera au repositionnement arabe sur le plan régional et international dans le domaine de la communication. Le ministre s’exprimait à l’ouverture de la réunion annuelle des coordinateurs des radios et télévisions arabes.
De son côté, le directeur général de l’Union des radios des Etats arabes, Abderahmane Souleiman a annoncé la mise en service, dans les prochains jours, de la plateforme
« Menos+ », soulignant que celle-ci permettra la connexion entre les studios de radios grâce à l’Internet Protocol (IP). Il a précisé, à ce propos, que l’échanges d’informations avait atteint 15 000 informations, faisant remarquer que la moyenne quotidienne du volume d’échanges d’informations télévisées est de 25 heures, alors que celle du volume d’échanges d’informations radiophoniques est de 12 heures.
Selon ce responsable, le volume d’échange d’informations dans le domaines du sport a atteint, quant à lui, les 700 sujets par an. Le directeur général de l’Union des radios des Etats arabes a « salué », à l’occasion, le soutien apporté par l’Algérie aux stratégies et projets de l’Union qu’il préside à travers l’octroi d’une assiette de terrain d’environ 2 800 m2 et d’une enveloppe de 5 millions de dollars pour la réalisation du nouveau siège du Centre arabe d’échange d’informations et de programmes, qui sera réceptionné à la fin de l’année 2020 et de l’hôtel 5 étoiles de l’ASBU.
Pour le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, la réunion d’Alger est « une opportunité pour renforcer la coordination et l’échange d’expériences pour améliorer le contenu et les services de communication qu’offrent les radios et télévisions arabes », réitérant le soutien de l’Algérie pour
« toutes les initiatives visant à renforcer les échanges à travers le Centre arabe pour l’échange d’informations et des programmes ». « Le volume horaire des échanges radiophoniques en 2019 avait atteint 11 heures, en hausse de 41% par rapport à 2018 », a-t-il précisé, ajoutant que 12 organisations ont bénéficié de ces programmes d’échange et que le taux des échanges à atteint les 60%.