Les capacités quotidiennes d’alimentation en eau traitée ont été renforcées dans la wilaya d’Annaba par un volume de 20.000 m3 à la faveur de la réalisation du projet de dédoublement de la conduite de transformation Meksa-El Hnichet dans la wilaya d’El Tarf limitrophe, a indiqué jeudi le directeur de l’unité locale de l’Algérienne des eaux, Abdelhalim Tebbouchi.

Le projet de dédoublement de la conduite Meksa-El Hnichet a été réalisé dans le cadre du programme d’urgence destiné à mettre fin au problème d’eau enregistré dans la wilaya d’Annaba l’été dernier, sur une distance de 15 kilomètres, a précisé le même responsable. Les travaux de raccordement de la conduite de transformation ont été effectués à travers 4 points, en l’occurrence Meksa, El Hnichet, El Kala et El Tarf, a rappelé le même responsable. L’exploitation de cette nouvelle conduite permettra la transformation des eaux du barrage de Meksa, d’une capacité de 40 millions m3, pour le renforcement des quantités d’eau mobilisées pour couvrir les besoins des wilayas d’Annaba et d’El Tarf en eaux traitées, selon la même source. Cette réalisation, explique la même source, contribuera à la hausse des quantités d’eau destinées quotidiennement à répondre aux besoins des habitants de cette wilaya de 170.000 m3/jour actuellement, à 190.000 m3 et à assurer l’amélioration du système de distribution au profit de la population locale. Les quantités d’eau destinées à alimenter en eau traitée la wilaya d’Annaba a diminué à moins de 80 000 m3 par jour l’année dernière, en raison de la baisse du niveau du barrage de Chafia (El Tarf), principal fournisseur d’eau potable de la wilaya d’Annaba, a souligné M. Tebbouchi. Outre la réalisation du réseau de transformation de Meksa-El Hnichet et le traitement de plus de 2 300 fuites d’eau, le programme d’urgence affecté à cette wilaya se poursuit pour traiter le problème de l’eau. Il s’agit de la réhabilitation des stations de pompage, la construction de nouveaux réservoirs d’eau et d’une station de dessalement de l’eau de mer dans la wilaya d’El Tarf, tout en contribuant à garantir une indépendance en matière d’alimentation en eau pour le complexe sidérurgique d’El Hadjar. n