Les mesures de lutte contre la propagation menaçante du coronavirus en Algérie, notamment le confinement, semblent de plus en plus restrictives, une situation synonyme du sérieux de la situation sanitaire qu’il s’agit de contrôler.
Face à l’indiscipline de certains citoyens, due particulièrement à l’insouciance et l’inconscience, des appels interviennent pour rappeler à prendre la mesure de la gravité de la situation et faire en sorte à appliquer les mesures pour aider le système de santé national à faire face. Le dernier appel en date est venu de l’ancien ministre des Affaires étrangères et personnalité politique respectée Ahmed Taleb Ibrahimi. Ce dernier a appelé à l’unité dans l’épreuve imposée par la pandémie. «Notre chère nation traverse une grave épreuve imposée par la pandémie que les autorités tentent à tous les niveaux de contenir, nous nous devons de nous unir autour des efforts dans le public et le privé pour faire face à ce virus, que Dieu nous en préserve», dira Ibrahimi. Ce dernier insistera sur les mesures de confinement et les autres précautions d’usage que les citoyens se doivent de scrupuleusement respecter. «Les mesures préventives sont nécessaires en ce moment comme le confinement, la distanciation et la limitation de mouvement et de l’activité, le suivi des recommandations sanitaires, le tout, dans l’entraide et la fraternité, dans le calme et la discipline», dira-t-il. Alors que les cas ne cessent de prendre de l’ampleur et se propagent à plus de trente wilayas et face à la persistance de certains comportements, les appels se multiplient pour une meilleure application du confinement. L’ancien ministre a appelé à ne pas faire preuve d’insouciance face à la propagation de ce nouveau virus qui touche le monde entier et de ne surtout pas croire les discours fictifs qui propagent la peur et l’angoisse». Taleb Ibrahimi, qui préconise «ni alarmisme ni imprudence, plutôt la vigilance, la prudence, la prévoyance et la patience», prédit que l’Algérie pourra sortir indemne de cette épreuve sanitaire inédite. «Notre chère nation sortira indemne, grâce à Dieu et la détermination de ses hommes, de cette épreuve difficile, comme jadis l’ont fait nos ancêtres grâce à leur unité», dira-t-il. L’Algérie enregistre jusqu’ici une évolution contrôlée mais qui nécessite une extrême vigilance. Les autorités insistent sur la nécessité pour les citoyens de «respecter les recommandations des spécialistes s’agissant des règles d’hygiène personnelle et environnementale ainsi que des conditions de confinement sanitaire, afin d’éviter toute contagion au coronavirus». A l’échelle mondiale, 591 971 cas confirmés ont été notifiés ces dernières 24 heures, soit 63 946 nouveaux cas, dont 53% en Europe, ayant entraîné 3 418 nouveaux décès portant le nombre total des décès à près de 32 000, dont 69 % en Europe. Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a salué «l’élan de solidarité» affiché par de nombreuses parties, nationales et étrangères, remarqué concrètement dans la lutte contre la propagation du Covid-19.