Au total, 279 familles qui vivaient dans la précarité dans plusieurs sites de Constantine, dont le bidonville Arcades romaines inférieures, ont été relogées mardi.

Cette opération a ciblé 98 familles habitant ce bidonville datant de l’époque coloniale et 181 autres familles issues de plusieurs habitations menaçant ruine ou affectées par le phénomène du glissement de terrain au centre-ville de Constantine, a-t-on précisé. Les familles concernées ont été transférées vers leurs nouvelles habitations, construites à l’unité de voisinage (UV) 20 de la nouvelle ville Ali Mendjeli. Juste après l’évacuation des familles, le bidonville « Arcades romaines inférieures, situé sur l’un des principaux axes routiers de Constantine reliant l’université Mentouri à la rive sud-est de la ville, a été démoli, a-t-on constaté. Tous les moyens humains et logistiques ont été mobilisés pour faciliter le relogement de toutes les familles concernées par cette opération qui s’inscrit dans le cadre du programme national de résorption de l’habitat précaire (RHP). Sur le site de leurs nouvelles habitations, les bénéficiaires de cette opération de relogement dont la joie se lisait sur les visages ont tenu à saluer les efforts «gigantesques et exceptionnels» déployés par l’Etat pour améliorer le cadre de vie des populations. Visiblement impressionnés par la qualité des logements attribués dont la réalisation a été faite selon une conception moderne et dotée de tous les équipements nécessaires. Beaucoup de bénéficiaires de cette opération se sont dits très heureux d’avoir enfin quitté « l’enfer » des baraques de fortune. Les structures d’accompagnement liées à la sécurité des familles, à leur transport et à la scolarisation de leurs enfants à Ali Mendjeli, ont été prévues, a-t-on assuré auprès des services de la wilaya.