La Présidence de la République a affirmé, lundi, que les informations circulant ces derniers temps sur la reprise en juin des vols commerciaux algériens étaient des « rumeurs », soulignant que l’ouverture ou la fermeture de l’espace aérien relevait d’une « décision souveraine » du ressort exclusif des hautes autorités du pays. « Des rumeurs circulent ces derniers temps, selon lesquelles les vols commerciaux algériens reprendraient le mois prochain. Il s’agit, en effet, de rumeurs infondées émanant de milieux encore otages de pratiques n’ayant plus lieu d’être dans l’Algérie nouvelle », précise un communiqué de la Présidence de la République. « L’ouverture ou la fermeture de l’espace aérien aux vols relève d’une décision souveraine du ressort exclusif des hautes autorités du pays », ajoute le communiqué.