Fini la trêve. L’heure sera désormais à la décantation avec le coup d’envoi, demain, de la phase retour décisive de la Ligue 1 Mobilis avec un choc à Tadjenanet entre le leader actuel, l’USM Alger, et l’avant-dernier au classement, le DRBT.

L’USM Alger, qui sera privée de son milieu défensif, Hamza Koudri, victime d’une entorse à la cheville, risque de voir son défenseur Rabie Meftah, également out, victime d’une entorse à la cheville. Quant à Derbal, il est suspendu. Par contre, le coach Froger pourrait bien compter sur le retour de son attaquant Billel Benhamdoua. Seulement, la tâche des Rouge et Noir ne va certainement pas être facile face à cette formation du DRBT condamnée à gagner ce premier match pour tenter de sortir petit à petit de cette zone rouge des relégables.
D’ailleurs, le joueur usmiste, Hamia, n’a pas hésité à déclarer que « la rencontre s’annonce très difficile contre un adversaire qui vient d’être éliminée de la Coupe d’Algérie et qui va tout donner pour s’extirper de cette zone des relégables ». De son côté, Bensaha du DRBT estime que « malgré notre position compromettante au classement, nous allons continuer à travailler sans se faire de pression pour arriver à un bon parcours durant cette deuxième partie du championnat bien décisive ».
Le second match qui retient l’attention des puristes est cette confrontation entre deux équipes du haut du tableau, la JS Kabylie qui talonne le leader, et la JS Saoura qui se trouve juste à trois points des Canaris. Ce serait donc un match à six points pour la JSK. Or, il se trouve que les joueurs du coach Dumas joueront en déplacement, soit à Béchar. Et il s’avère que la JS Saoura est bel et bien intraitable sur son terrain à Béchar. La preuve, l’équipe n’a été battue qu’une seule fois dans son antre du 20-Août-1955 en quatre années, toutes compétitions confondues.
Les Benchaira and Co savent donc à quoi s’en tenir s’ils veulent vraiment réaliser un bon résultat.
Par ailleurs, l’Entente de Sétif qui se trouve sur la dernière marche du podium veut bien y rester. Mais pour ce faire, il va falloir bien négocier son déplacement périlleux à Sidi Bel Abbès devant une équipe bien blessée et très affectée par ses éliminations en Coupes d’Afrique et d’Algérie.
Et comme les gars de Sidi Bel Abbès se trouvent à la première place des relégables, nul doute que les joueurs doivent multiplier leurs efforts pour battre cette coriace équipe sétifiennne afin de tenter de sortir de cette zone dangereuse.
Pour sa part, le CR Bélouizdad, dernier au classement, sera en appel à Batna pour défier l’AS Aïn M’lila qui ne se trouve qu’à deux points de plus que le premier relégable. C’est dire que les M’lilis seront de redoutables adversaires des Belouizdadis en quête de confirmation de leurs derniers succès en Coupe d’Algérie et en déplacement justement. Il faut reconnaître que les Rouge et Blanc jouent mieux hors de leur base, car ils évoluent sans pression d’un public très exigeant. En tous les cas, un revers pourrait enfoncer davantage le Chabab dans les profondeurs du classement, d’autant que ses concurrents pour le maintien auront l’avantage de jouer à domicile. Le MC Oran et l’Olympique de Médéa devront saisir l’occasion de jouer en déplacement et à huis clos face, respectivement, au CA Bordj Bou-Arréridj et au MO Béjaïa, pour arracher un bon résultat. Ce qui leur permettrait d’améliorer leurs classements respectifs. Mais, attention, leurs adversaires ne seront pas faciles à défaire, car jouant pour éviter de se retrouver dans la zone des relégables. Enfin, le NA Hussein Dey et le MC Alger seront certainement en difficultés en recevant, respectivement, les coriaces Constantinois du CSC et les Pacistes du Paradou.