Les travailleurs de l’Entreprise nationale des industries électroménagères (ENIEM) dont le siège social est à Tizi-Ouzou, n’ont pas répondu favorablement à la note de la direction générale de l’entreprise, pour une reprise d’activité dimanche, après un mois de chômage technique, a-t-on constaté. Que ce soit au niveau du siège de la direction générale sis au boulevard Stiti Ali ou du complexe industriel sis à la zone industrielle de Oued Aissi, les travailleurs n’ont pas rejoint leurs postes. Ils motivent leur position par la « non-satisfaction » de leurs deux revendications, à savoir « la non comptabilisation du congé technique dans les salaires » et « le départ du P-DG de l’ENIEM ». Les revendications ont été arrêtées depuis l’arrêt technique de l’activité de l’ENIEM pour une durée d’un mois (du 01 au 31 décembre 2020) décidé par la direction de l’entreprise pour cause de « contraintes financières » et « rupture des stocks des matières premières », a-t-on appris des syndicalistes. Hier samedi, la direction de l’ENIEM, a diffusé une note informant l’ensemble des travailleurs que « la date de reprise de l’activité est prévue pour le dimanche 03/01/2021 » et a lancé un appel aux travailleurs pour « rejoindre leurs postes de travail ».