La hantise de rater l’organisation des Jeux méditerranéens de 2021 plane sur les responsables de la wilaya qui se sont lancés dans une course contre la montre, afin de rattraper le retard enregistré jusque-là.

Une crainte qui se traduit sur le terrain par un comité d’organisation qui n’a pas encore été installé. Reportée plusieurs fois pour des raisons qu’on ignore, cette installation se fera prochainement, a annoncé le wali d’Oran, lors d’une sortie à travers les chantiers, sans donner une date précise. «Cette installation se fera lors d’une visite prévue du ministre de la Jeunesse et des Sports Mohamed Hattab. Les travaux des structures liées à ces Jeux avancent sur le terrain», rassure Mouloud Cherifi, lors de sa visite au stade de Belgaïd et du village méditerranéen. Notons que les préparatifs de ces Jeux sont à la tête des préoccupations des autorités locales. Plusieurs réunions ont été tenues pour lever toutes les contraintes qui pénalisent l’avancement de ces projets. Et pour donner un état des lieux de ces préparatifs, en février dernier, le président du Comité international des Jeux méditerranéens, Amar Addadi, avait tiré la sonnette d’alarme, lors du Forum de l’Organisation nationale des journalistes algériens. L’interlocuteur a admis l’existence d’un retard : «Les préparatifs connaissent quand même un retard considérable. Le comité d’organisation de l’édition d’Oran 2021 n’a pas été installé, et ce, malgré le décret présidentiel du 9 février 2017. » La charte du CIJM à cet effet est claire. Elle déclare que le comité d’organisation doit être installé dans les 6 mois qui suivent la désignation de la ville hôte. A titre exceptionnel, le président du CIJM peut accorder un délai supplémentaire de 6 mois.

De l’argent pour rattraper le retard
Le Directeur de la Jeunesse et des Sports (DJS) de la wilaya d’Oran, Badreddine Gharbi, avait assuré également durant la même période que le Comité d’organisation des Jeux méditerranéens 2021 sera installé dans les plus brefs délais. «Je comprends parfaitement l’inquiétude de M. Addadi qui, en tant que citoyen algérien, souhaite qu’Oran donne une très belle image du pays à l’occasion de cette grande manifestation, mais je dois dire que le Comité d’organisation de ces Jeux sera installé dans les plus brefs délais par le ministre de la Jeunesse et des Sports», a notamment rassuré le DJS d’Oran. L’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports El Hadi Ould Ali s’est dit «surpris» par la sortie médiatique du président du Conseil international des Jeux méditerranéens (CIJM), Amar Addadi, considérant que l’inquiétude exprimée concernant l’absence d’un Comité d’organisation des Jeux méditerranéens (JM) d’Oran-2021 « n’avait pas lieu d’être». «J’ai été très surpris par cette réaction, car elle n’avait pas lieu d’être» indique-t-il, arguant que « les JM d’Oran n’auront lieu que dans trois ans » et que d’ici là, l’Algérie sera « entièrement prête » pour accueillir l’évènement. Par ailleurs, lors d’une sortie sur le terrain effectuée avant-hier, le wali d’Oran a annoncé qu’une enveloppe de plus de 20 milliards de centimes a été débloquée par la Caisse de garantie et solidarité des collectivités locales pour l’aménagement de 4 stades communaux à Oran. La visite a été entamée au niveau de la localité d’El Ançor, où une enveloppe de 6 milliards de centimes a été allouée pour l’aménagement du stade communal qui était dans un état d’abandon et sera revêtu d’un gazon synthétique de dernière génération dans les mois à venir. Le wali d’Oran est revenu sur les efforts de l’Etat dans la prise en charge de la jeunesse. Dans ce cadre, un rapport détaillé a été soumis au ministère de l’Intérieur pour permettre le déblocage de ces enveloppes financières, visant le renouvellement du gazon synthétique dans ces 4 stades communaux. «Le Président de la République suit personnellement ce genre d’opération au profit de la jeunesse», dira-t-il. Il est à noter également qu’un montant de 32 millions de donars a été débloqué pour le renouvellement du gazon synthétique du stade Habib-Bouakeul, les stades communaux de Hassi Mefssoukh et Hassi Ben Okba seront également concernés par cette opération.J. M.