A moins d’une semaine de la réouverture partielle des mosquées, le 15 août prochain, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a appelé les fidèles au strict respect des mesures de prévention sanitaire contre la propagation de la pandémie du Coronavirus. Le responsable, en visite lundi à la mosquée «El Feth» de Dar el Beïda (Alger), où il a inspecté certains dispositifs de prévention mis en place, a précisé que son secteur mise sur «la conscience des citoyens et leur adhésion aux mesures préventives et organisationnelles prises à travers les mosquées de la République pour aspirer à une réouverture totale de ces lieux de culte».
Ouverture qui ne concerne, en effet, que les mosquées relativement grandes, dotées de capacité d’accueil de plus de 1 000 fidèles, soit près de 4 000 mosquées à travers le pays. Le ministre a par ailleurs fait savoir qu’une opération de désinfection de ces lieux de culte était en cours, avec le soutien «des walis, commissions et associations». Youcef Belmehdi invite néanmoins les fidèles à faire encore preuve de «patience», car toutes les mosquées ne peuvent «être rouvertes en même temps», a-t-il expliqué. Le ministre ajoute que les mesures de prévention, notamment les marquages au sol qui vise à faciliter le respect de la distanciation physique… ont toutes été décidées dans l’intérêt général, «toutes les mesures organisationnelles prises sont au service du citoyen et du pays». Le responsable a également appelé «les malades, les personnes âgées et les enfants à faire leurs prières à la maison» pour faciliter aux organisateurs la mission de préserver la santé de tous. Les imams devront quant à eux «jouer leur rôle» de prévention «pour que la mosquée demeure un modèle».
Pour rappel, la réouverture partielle des mosquées est supervisée par les responsables des commissions de wilaya, ainsi que par des associations. Des structures, qui ont été invitées lundi par le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs à travailler de manière continue, «en vacation», pour se faciliter la tâche et concourir à l’aboutissement de cette réouverture partielle.