Comme il fallait s’y attendre, le «oui» quasi unanime de l’APN au profit du projet de révision de la Constitution a été relayé, hier, par une adoption sans la moindre opposition au Conseil de la Nation. Les Sénateurs ont même fait mieux que les députés, laissant s’exprimer l’approbation unanime, dans le respect de la tradition maison en pareilles circonstances.
La révision attendue obtient donc officiellement le quitus des deux chambres parlementaires et le référendum populaire par lequel doit passer le nouveau texte n’est désormais qu’une affaire de jours, qui vont se compter au rythme de préparatifs appelés à se faire dans un scénario de course contre la montre. De prévention contre l’épidémie de la Covid-19 aussi, qui verra la mise en place d’un protocole sanitaire inédit, comme l’est la situation actuelle du pays.
Une rentrée sociale totalement chamboulée, avec une rentrée scolaire que les examens du BEM et du Bac sont en train de transformer en période de fausse fin d’année, dans l’attente d’un retour en classe qui ne veut pas s’annoncer, et un référendum arrivant en pleine vitesse qui ajoute au caractère inédit de cette amorce d’automne qui ne sonne pas, quant à elle, encore la fin des vacances et des congés. Mais déclenche toutefois le retour en force de l’activité politique et des débats autour d’un projet de loi qui fait battre le rappel des troupes d’analystes autour des tables de débats.
Après un long confinement, qui s’est quasiment transformé en hibernation par la force d’un virus toujours menaçant, les spécialistes en politique semblent les seuls, en effet, à faire leur rentrée, et reprennent du service en profitant d’une actualité dominée par un projet sur lequel ses initiateurs font asseoir le mode de gouvernance qui servira à bâtir «l’Algérie nouvelle».
Parallèlement, les pouvoirs publics vont passer à une cadence accélérée pour préparer le référendum et être au rendez-vous fixé au peuple pour le 1er novembre prochain. Et si le citoyen va aux urnes ce jour-là, ce sera sans doute pour un rendez-vous avec des lendemains meilleurs que devrait symboliser cette date historique.