« La rencontre du Forum des chefs d’entreprise (FCE), des syndicats patronaux et de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) a été l’occasion de débattre comment résorber le chômage,

augmenter le revenu du citoyen pour qu’il puisse faire face à toutes ces augmentations qu’on est en train de parachuter de part et d’autre », a résumé, hier à Alger, le président du FCE, Ali Haddad, lors du point de presse tenu à l’issue de la réunion de l’exécutif du Forum. Interrogé si le dossier de la retraite a été abordé, il a répondu par la négative. S’agissant, des prochaines élections législatives, M. Haddad déclarera : « Je ne me porterai candidat pour aucune élection et je ne permettrai pas qu’on utilise le FCE par d’éventuels candidats membres du Forum ». F. M.