Cela fait plus de six mois que le fauteuil dentaire est en panne au centre de santé de Belacel. Raison pour laquelle une convention a été établie avec la polyclinique de la ville pour assurer la prise en charge des malades orientés.

Mais les malades orientés ont été surpris, ces derniers jours, en apprenant que la radio de la polyclinique est tombée à son tour en panne. Ces derniers ont été contraints à effectuer les examens d’imagerie chez le privé. Approchée par nos soins, une source de la polyclinique a affirmé que le réparateur conventionné a été sollicité pour intervenir le lendemain sur l’appareil en panne. Mais jusque à ce jour, c’est le malade et sa famille qui continuent à subir les retombées de la mauvaise gestion de la maintenance des équipements médicaux. Pour un chirurgien-dentiste privé rencontré dans un centre d’imagerie médicale, le problème de la maintenance se pose avec acuité en Algérie où le contrat de maintenance n’est pas obligatoire comme ailleurs. Il assure que si les appareils sont réellement soumis à une bonne maintenance, on aura moins de pannes et de bons résultats des soins dentaires (extraction ou pansement).