Pas moins de 1 211 infractions à la réglementation en matière de sécurité sociale des travailleurs ont été décelées durant les onze mois de l’année 2017, à Relizane, par les services de l’agence locale de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (Cnas), apprend-on du premier responsable de cette structure, en l’occurrence, Mekhissi Djamel Eddine.

Ces infractions ont été observées à l’issue de 500 opérations d’inspection et de contrôle effectuées durant l’année écoulée, dont 93 réalisées en collaboration avec les services de l’Inspection du travail de Relizane. Mille minorations des assiettes de cotisation, 1 000 défauts de déclaration des salariés et 10 défauts de déclaration de l’activité.
Le nombre des assurés déclarés à l’agence locale de la Cnas de Relizane est 260 000 salariés et 370 employeurs, soit 80% du secteur d’activité de la wilaya, a ajouté M. Mekhissi. Sur les 370 employeurs de la wilaya, plus de cinq bénéficient du dispositif d’aide à l’emploi, a fait savoir ce responsable. Soulignant que les pouvoirs publics s’efforcent de renforcer le système des couvertures sociale et médicale pour l’ensemble de la population active. M. Mekhissi a mis l’accent également sur les défis majeurs à relever, notamment l’élargissement de la couverture sociale au bénéfice de l’ensemble des employés dans le secteur privé et la lutte contre le secteur informel qui porte préjudice à l’économie. Dans ce sens, plusieurs journées de sensibilisation et d’information sur les nouvelles dispositions en matière de sécurité sociale, les allégements et facilitation en matière de recouvrement des cotisations sociales introduites par les pouvoirs publics en vue d’élargir le champ de couverture sociale ont été organisées à travers l’ensemble des localités de la wilaya. Des actions de sensibilisation portant sur «les causes et conséquences de la généralisation de la couverture sociale» ciblant l’ensemble des salariés du secteur agricole ont été également initiées en vue de «capter» une partie des effectifs de ce secteur dont un grand nombre n’est pas affilié à la caisse.

E. O.