La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Mme Fatma-Zohra Zerouati, a insisté, samedi à Relizane, sur «l’importance de la diffusion de la culture environnementale parmi les citoyens, pour booster le développement durable».

«Sans une implication effective et efficace du citoyen, il ne peut y a voir de développement durable», a affirmé la ministre, qui a présidé, au centre-ville, la cérémonie de départ de la caravane de sensibilisation environnementale «la Ville Verte», animée par des figures nationales du sport et de l’art, sous le slogan «Plantons la vie», et devant sillonner plusieurs wilayas jusqu’au 21 mars, Journée mondiale de l’arbre. Le rassemblement de citoyens autour des artistes et sportifs est «révélateur de l’ampleur de la prise de conscience de l’importance de la préservation de l’environnement, en même temps qu’un message d’espoir et de vie», a souligné la ministre. «Au moment où l’on célèbre le 64e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954, l’Algérie, dont le sol a été imbibé du sang pur des chouhada, nous œuvrons aujourd’hui à l’arroser d’espoir et de vie sur la voie du développement durable», a notamment déclaré la ministre. Mme Zerouati a donné, à l’occasion, le coup de starter d’un cross-country dans le centre ville de Relizane et lancé une campagne de nettoyage à la cité des 200/Logements et une opération de plantation d’arbres ornementaux au jardin public du Fennec Links. Elle a visité des expositions à la Maison de l’Environnement et au musée de Relizane et a assisté à l’ouverture d’une conférence locale sur la culture environnementale et le développement durable. Elle a en outre lancé un match de football au complexe Tahar-Zouggari et a assisté à une partie d’un concert animé par les artistes de la même caravane. Mme Fatma-Zohra Zerouati a annoncé, par ailleurs, la tenue des Assises nationales sur l’économie verte au mois de décembre ainsi que l’installation de l’observatoire de la biodiversité. n