Algérie Télécom a enregistré des pertes de plus de 14 millions DA suite aux vols des câbles qui ont affecté les réseaux de téléphone et de l’internet à Relizane, a-t-on appris dimanche du directeur opérationnel de wilaya de l’entreprise, Mohamed Boufedji. Dans une déclaration à l’APS, M. Boufedji a indiqué que Algérie Télécom a enregistré, depuis le début de l’année dernière et jusqu’à ce jour, 58 opérations de vol et de sabotage de câbles dans plusieurs quartiers de la ville de Relizane dont le pôle urbain de la commune de Bendaoud . Ces vols ont touché 1.776 mètres de câbles en cuivre et privé ainsi plus de1.800 abonnés du téléphone et de l’internet, outre des perturbations répétées du réseau internet dans certaines cités des communes de Relizane et de Bendaoud, a-t-on fait savoir. L’entreprise a déposé plusieurs plaintes auprès des services de la sûreté de wilaya de Relizane et les investigations ont permis l’arrestation de plusieurs personnes impliquées dans le sabotage et vol de câbles. Pour leur part, les services de la sûreté de wilaya ont signalé que la police a démantelé en janvier dernier une bande criminelle spécialisée en vol de câbles composée de sept membres, tout en récupérant plus de 35 quintaux de cuivre et du matériel utilisé dans le vol. Les services de la sûreté urbaine externe de Bendaoud ont appréhendé, au cours de la semaine écoulée, une bande criminelle spécialisée dans le vol de câbles de cuivre, composée de deux individus qui ont volé des câbles du réseau Internet au pôle urbain de Bendaoud, selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Les prévenus ont été présentés devant la justice pour les chefs d’inculpation de constitution d’association de malfaiteurs, de vol qualifié, de sabotage volontaire de bien d’autrui et d’atteinte matérielle grave à un établissement public à caractère commercial. La direction opérationnelle de Algérie Télécom» de la wilaya de Relizane compte 56.866 abonnés au service de téléphonie fixe et 41.964 au service Internet, auxquels s’ajoutent 29.758 abonnés via la technologie de quatrième génération (4G), selon sa chargée d’information, Amina Berrached.