L’ancien archevêque d’Alger, Monseigneur Teissier, sera rapatrié à Alger mardi prochain à l’initiative des autorités algériennes.  Il sera inhumé le lendemain mardi à la Basilique Notre Dame d’Afrique après un hommage et une  cérémonie religieuse officielle  à laquelle assisteront des officiels du gouvernement Djerad, des représentants du ministère des Affaires religieuses et des wakf très probablement.

 Les funérailles de  Henri Teissier ont eu  lieu hier  samedi  dans l’après-midi au sein de la cathédrale Saint-Jean de Lyon où il était né il y a 91 ans.  La cérémonie a été présidée par Mgr Michel Dubost, administrateur du Diocèse de Lyon. « Pressentait il sa mort ? Depuis plusieurs mois il voulait aller en Algérie, témoigne  Mgr Dubost. Les restrictions occasionnées par la Covid l’en ont empêché… […]  Ils sont très nombreux, chrétiens ou musulmans qui estimaient Mgr Teissier comme un grand en humanité. Un authentique serviteur de la fraternité. Un homme de dialogue et de respect. Un modèle de courage et de solidarité avec les algériens même aux heures de plomb ! », a-t-il  ajouté dans une déclaration à la presse locale lyonnaise.

 Mgr Teissier  est mort mardi 1er décembre à l’âge de 91 ans des suites d’un accident vasculaire cérébral (AVC), à l’hôpital Edouard Herriot de Lyon.