Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a accompli

dimanche son devoir électoral, dans le cadre du référendum sur la révision

de la Constitution, au niveau de l’école Aamar Hida à Dely Brahim (Alger). Abdelaziz Djerad a estimé que le référendum sur la révision de la Constitution représente « un jour pour l’avenir de l’Algérie nouvelle ».

Ce jour est un « jour pour l’avenir de l’Algérie nouvelle que nous souhaitons tous pour nos fils et petits fils. La voix aujourd’hui est au peuple et au citoyen et chacun est libre de choisir le chemin qu’il souhaite pour son pays », a-t-il déclaré juste après avoir accompli son devoir électoral.

Ce jour, qui coïncide avec le premier novembre, date du déclenchement de la guerre de libération nationale, « représente, pour le peuple algérien, l’Histoire glorieuse, celle des martyrs et des moudjahidine, et qui a permis à nos ancêtres de libérer le pays ».