Sous la houlette du ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables et en partenariat avec l’Agence nationale des déchets (AND), se tiendra la deuxième édition du Salon international du recyclage et traitements des déchets «Recycling Expo», du 8 au 11 janvier 2018 au Centre des conventions Ahmed-Benahmed.

Avant ce rendez-vous, les organisateurs ont réuni, mardi dernier, à la Chambre de commerce et d’industrie, la presse pour étaler les objectifs de ce salon. L’AND, représentée par sa chargée de communication Kahina Benhammadi, a affirmé que la ministre de tutelle Fatima Zohra Zerouati donne une très grande importance à cet événement qui constitue une vision futuriste de l’Etat en termes de gestion des déchets et autres gisements recyclables. La conférencière a révélé les grandes lignes du projet de son agence, avec une Bourse de déchets, qui sera une plateforme reliant les entreprises et les sociétés chargées du recyclage. Le deuxième projet initié par l’AND est celui du quartier propre, une expérience qui sera prise en charge par la wilaya et la direction de l’environnement pour inciter les cités à nettoyer l’entourage et généraliser ensuite l’expérience aux autres quartiers. Le troisième projet consiste en l’opération du tri sélectif notamment du papier, le plastique et des déchets électroniques. L’AND vise à travers cette stratégie la tenue d’événements internationaux comme celui du Recycling-Expo, à faire la promotion de l’économie circulaire. Justement, la période du salon verra la visite entre autres des écoliers qui seront sensibilisés au tri sélectif pour un environnement salubre. MmeBenhammadi a également révélé que les Algériens génèrent en moyenne 12 millions de tonnes quotidiennement, soit 1 k par personne, ce qui est considéré comme un énorme gâchis, puisque ces déchets sont recyclables et engendrent des milliards de DA s’ils sont traités à travers les CET du pays. Certaines PME ont mesuré la valeur de ces produits et ont même commencé à exporter vers d’autres pays qui, eux, importent les déchets pour servir leurs économies respectives. En Algérie, plus de 200 micro-entreprises exercent dans ce domaine, un nombre appelé à augmenter encore plus à l’avenir. Enfin, Recycling Expo verra la participation de plus de 40 exposants venus de toutes les wilayas et même de la Corée du Sud, la Tunisie et le Canada.