Le calendrier sportif mondial sous la menace !Matches des championnats de football d’Angleterre reportés, effectifs en NBA décimés, préparation à l’Open d’Australie perturbée… Le sport n’est pas épargné par la déferlante de cas de Covid-19 liés au variant Omicron et redoute de revivre un retour au huis-clos total, voire à un arrêt des compétitions. Pour le Championnat d’Angleterre, son sacro-saint «Boxing Day» (le lendemain de Noël) n’a pas eu son habituel aspect festif avec trois matches reportés, dont Liverpool-Leeds.
Deux matches de la 20e journée, prévue de mardi à jeudi, ont déjà été ajournés. Au total, la Premier League a été contrainte de reporter une dizaine de matches sur les trois dernières journées de son championnat alors que la Grande-Bretagne est confrontée à un nombre record de cas de Covid-19 causés par le variant Omicron.
Le pays de Galles a lui décidé que tous les évènements sportifs se dérouleront désormais à huis-clos. En Ecosse, c’est la trêve hivernale de trois semaines qui a été avancée: elle a commencé lundi au lieu du 3 janvier.
Les autres championnats européens doivent reprendre d’ici la fin de la première semaine de janvier et pourraient se retrouver également bouleversés par la propagation du variant Omicron.
En Allemagne, où la Bundesliga doit reprendre le 7 janvier, toutes les compétitions sportives, y compris les matches de football, se dérouleront désormais à huis clos.

En attendant Djokovic
Autre victime potentielle, le tennis. L’Open d’Australie doit débuter le 17 janvier et trois joueurs de premier plan – Rafael Nadal, Andrey Rublev et Denis Shapovalov – ont annoncé être positifs au Covid et que leurs participations pourraient être remises en cause. « Je dois maintenant me rétablir et je n’irai à Melbourne que quand cela sera sûr pour tout le monde », a affirmé Rublev lundi sur Twitter.
Le N.1 mondial, le Serbe Novak Djokovic, qui refuse de dire s’il est vacciné ou non contre le Covid, doit annoncer d’ici la fin de l’année s’il participera au premier tournoi du Grand Chelem de l’année. Son entourage a déjà affirmé qu’il ne participera pas à l’ATP Cup (1er-9 janvier) à Sydney, premier rendez-vous de la saison. Pour être autorisé à rentrer en Australie et participer au tournoi, les joueurs, leur entourage et les membres de leur encadrement doivent être vaccinés. Le ski alpin n’est pas non plus épargné: l’Américaine Mikaela Shiffrin, en tête de la Coupe du monde féminine, a annoncé hier sur ses réseaux sociaux qu’elle avait été testée positive au Covid-19, et qu’elle manquerait donc les courses de Lienz (Autriche) mardi et mercredi qui se disputeront à huis-clos. « Je vais bien mais malheureusement j’ai été testée positive au Covid. Je respecte le protocole et je me suis isolée », a écrit la star américaine aux 72 victoires en Coupe du monde.

NBA et NHL dans la tourmente
Les cas de Covid-19 se multiplient depuis quelques semaines sur le circuit féminin de ski, après notamment la Suissesse Lara Gut-Behrami, la Néo-Zélandaise Alice Robinson et l’Autrichienne Katharina Liensberger. Aux Etats-Unis, le championnat de basket NBA se poursuit bon an mal an, mais les équipes sont décimées par les cas de Covid, avec 27 des 30 franchises confrontées à l’épidémie, selon les chiffres publiés par la Ligue nord-américaine dimanche.
Les Atlanta Hawks sont privés ainsi de onze joueurs, les Celtics de neuf. Seule consolation: la NBA permet aux équipes de recruter des joueurs pour des contrats de courte durée qui évoluent dans le championnat de réserve pour remplacer les absents. Toujours sur le continent américain, le championnat de hockey sur glace n’est pas épargné. La reprise après la trêve de Noël prévue hier a été repoussée à aujourd’hui afin que la NHL puisse analyser les résultats des tests Covid-19 et évaluer l’état de préparation des équipes. Les 14 matches prévus lundi soir ont ainsi été reportés, portant à 67 le total des rencontres reprogrammées en NHL cette saison à cause du Covid. En France, c’est le championnat de rugby qui est touché. Parmi les équipes du haut de tableau, seule Castres a pu jouer dimanche, alors que le «Clasico» du Top 14 entre Toulouse et le Stade français a été reporté en raison de contaminations dans les rangs parisiens. Deux autres matches prévus pour ce «Boxing Day» à la française ont également été reportés.