Le Liban a salué l’accord de réconciliation palestinienne qui est le couronnement des efforts soutenus déployés par l’Algérie, exprimant le souhait que «la Déclaration d’Alger» puisse constituer «un tournant décisif» pour l’unité nationale palestinienne. Le ministère libanais des Affaires étrangères a exprimé, dans un communiqué relayé par l’Agence de presse libanaise, son souhait que «la Déclaration d’Alger» puisse constituer «un tournant décisif» pour «la réalisation de l’unité nationale palestinienne, sur la base du processus réussi d’unification parrainé par l’Algérie, et aller de l’avant dans la consécration du partenariat politique entres les différentes forces et factions à même de mettre un terme à la division et de réaliser les aspirations du peuple palestinien frère». «Le peuple palestinien a grandement besoin de la cohésion et de l’unité de sa direction afin de réaliser ses objectifs et de rétablir ses droits légitimes au retour et à l’édification d’un Etat indépendant sur ses terres», ajoute la même source. «Le ministère salue hautement le rôle pivot de l’Algérie, pays frère, dans la réalisation de cet exploit, sous la direction du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune et grâce à ses efforts, de par son engagement ferme et sincère à faire prévaloir l’intérêt suprême du peuple palestinien». Les factions palestiniennes ayant pris part à la Conférence de rassemblement pour l’unité palestinienne, abritée par l’Algérie du 11 au 13 octobre, avaient signé jeudi la «Déclaration d’Alger» qui constituera une plateforme solide pour la réalisation de l’unité entre les différentes factions palestiniennes. La «Déclaration d’Alger» vient consacrer l’initiative du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, après la consultation et la coordination avec le président palestinien et président du Comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), M. Mahmoud Abbas lors de la visite effectuée à Alger, du 5 au 7 décembre 2021. Les réactions des organisations internationales et des pays continuent d’affluer pour saluer la signature de la «Déclaration d’Alger» sur la réconciliation inter-palestinienne et mettre en avant le rôle de l’Algérie et du Président Tebboune dans la réalisation de cet accord historique visant à mettre fin à la division et à réaliser l’unité nationale du peuple palestinien, après 15 ans de division. (APS)