Jour après jour, les nouvelles contaminations au coronavirus augmentent. C’est un véritable rebond auquel on a assisté notamment les quatre derniers jours. De 291 nouveaux cas samedi, l’Algérie est passée à plus de 500 cas hier mercredi. Les appels au strict respect des mesures barrières se sont multipliés, rappelant que le seul moyen de se prémunir contre cette pandémie qui dure depuis des mois est de porter un masque et de garder une distance entre les individus. Outre les professionnels de la santé, c’était hier autour du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, de lancer l’alerte, surtout en cette période de rentrée scolaire pour près de dix millions d’élèves.
L’Algérie a enregistré 548 nouveau cas confirmés durant les dernières vingt-quatre heures, contre 405 cas la veille, soit une hausse sensible de 143 cas en une journée. Le pays a également enregistré 10 décès durant les dernières vingt-quatre heures, ce qui représente une légère hausse comparativement aux 9 décès enregistrés la veille. Concernant les guérisons, elles ont connu une hausse, s’établissant 230 malades qui sont complètement rétablis et qui ont quitté des structures hospitalières les dernières vingt-quatre heures, contre 194 la veille, a indiqué, hier, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Dr Djamel Fourar.
Pour ce qui est des malades en réanimation, le même responsable a révélé que leur nombre a connu une hausse sensible également. Il y a «actuellement 50 patients en soins intensifs», contre 43 la veille, a-t-il fait savoir. A ce propos, les médecins exerçant au niveau de différents hôpitaux à travers le territoire national, notamment les grandes villes, ont tiré la sonnette d’alarme en révélant que les services de réanimations affichent complet, de même que les services Covid.
Les nouveaux chiffres font augmenter «59.527 dont 548 nouveaux cas, soit 1,2 cas pour 100.000 habitants lors des dernières 24 heures, celui des décès à 1.999 cas, alors que le nombre de patients guéris est passé à 41.001, a précisé Dr Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de la Covid-19.
La répartition des nouvelles contaminations à travers le territoire nationale fait ressortir que «18 wilayas ont recensé durant les dernières vingt-quatre heures moins de 9 cas, 16 autres ont enregistré plus de 10 cas, tandis que 14 wilayas n’ont enregistré aucun cas», selon le même responsable. La veille, 22 wilayas n’avaient enregistré aucun nouveau cas.
Comme à l’accoutumée, le porte-parole du Comité scientifique a réitéré que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et observation des règles d’hygiène et de distanciation physique», rappelant «l’obligation du respect du confinement et du port des masques». Des rappels qui peuvent sembler banals tellement répétés, mais qui prennent tout leur sens quand on sait que les hôpitaux se disent déjà saturés par le nombre de malades Covid. <