L’élimination est difficile pour toute l’équipe et pour tous les Sénégalais qui attendaient beaucoup de nous. Je suis désolé pour les joueurs qui voulaient écrire leur propre histoire.

C’est une énorme déception. La rentrée aux vestiaires a été douloureuse mais nous devons garder la tête haute. Nous nous sommes créés de nombreuses occasions de but mais nous nous sommes heurtés à une défense camerounaise qui a fait barrage jusqu’au bout à nos tentatives. Nous n’avons pas su être suffisamment collectifs ; certains joueurs n’ont pas réalisé qu’ils ne pouvaient pas aller au but tout seuls. Pendant onze ans, le Sénégal n’avait pas atteint les quarts de finale. Nous avons travaillé pendant deux ans pour en arriver là. Cependant, il reste encore beaucoup de travail à faire.