Les divergences qui sourdaient depuis quelques mois au sommet du RCD viennent de déborder du cadre organique. Après les critiques échangées entre les partisans de la direction actuelle et ses opposants, c’est autour du groupe APW de ce parti d’afficher ouvertement ses divisions. En effet, sur la vingtaine d’élus que compte le RCD à l’APW de Tizi Ouzou, huit (8) viennent de déclarer leur dissidence, en proclamant, hier, lors de la session extraordinaire de l’Assemblée, la création d’un groupe indépendant. Parmi ces élus qui se sont mis au banc de leur parti, il y a l’ex-détenue du Hirak Samira Mes souci, incarcérée pour port du drapeau amazigh. H.A.M.