316 ressortissants algériens rapatriés de France, dans la nuit de samedi via l’aéroport international «Houari Boumedienne», ont été placés en confinement au niveau de l’hôtel de l’Institut algérien du pétrole (IAP) de la ville de Boumerdes, a-t-on appris dimanche auprès de la directrice de la santé et de la population de la wilaya «Ces ressortissants bloqués en France, ont été rapatriés par leur pays, l’Algérie. Ils sont arrivés dans la nuit de samedi à l’aéroport international Houari Boumedienne, d’où ils ont été transportés, par bus publics, jusqu’à l’hôtel de l’Institut algérien du pétrole (IAP) de Boumerdes où ils seront placés en confinement durant 14 jours pour assurer leur protection (et celle des leurs) contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19)», a indiqué à l’APS, Laliame Fatiha La responsable a affirmé la «mobilisation de tous les moyens matériels et humains nécessaires pour la bonne prise en charge des ressortissants algériens», a-t-elle dit, assurant que leur «transport s’est effectué dans de bonnes conditions», et que cet établissement a été «mobilisé, par l’Etat à leur profit, au titre des mesures de confinement visant à prévenir la propagation du Covid-19».