La dépouille mortelle du défunt Kadri Abderrahmane Ridha dit Akram, décédé à Anvers (Belgique) en date du 19 juillet 2020, dans des circonstances non encore élucidées, arrivera mercredi à Alger, a annoncé mardi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères (MAE), Abdelaziz Benali Cherif. Il est à rappeler que l’Algérie a exigé à ce que toute la lumière soit faite sur les circonstances de la mort de ce citoyen algérien. Les autorités compétentes du Royaume de Belgique « ont ainsi été saisies officiellement à l’effet de fournir des informations exhaustives et détaillées sur les circonstances exactes de l’arrestation et du décès de notre compatriote et ce, conformément à la convention consulaire du 17 mai 1979 entre l’Algérie et la Belgique », note le porte-parole du MAE dans une déclaration transmise à l’APS. « Nos représentations diplomatique et consulaire en Belgique restent en contact permanent avec les autorités officielles belges ainsi qu’avec la famille du défunt et son avocat », a-t-il encore précisé.