Plus de 400 points de vente répartis à travers les différentes régions du pays seront consacrés durant le mois de Ramadhan à la vente directe des différents produits de large consommation “à des prix raisonnables”, a déclaré, lundi, à l’APS un responsable au ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Le directeur général de la production agricole au ministère, M. Messaoud Bendridi a souligné que le ministère de l’Agriculture et du Développement rural œuvre actuellement, en coordination avec les secteurs du Commerce et de la Promotion des exportations, de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire et l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) à faire face à la hausse de la demande sur les produits de large consommation durant le mois sacré à travers l’ouverture de points de vente directe de proximité pour permettre au citoyen de s’approvisionner “à prix étudiés”.

Il a ajouté que le nombre de points de vente, fixé à ce jour à 400, est appelé à augmenter, le but étant de les rapprocher davantage du consommateur.

Parmi ces points de vente, il a cité 133 points de vente directe de produits céréaliers et de légumineuses, 114 points de vente de viandes rouges et blanches, 6 points de vente des fruits et légumes, outre 121 points de vente de lait et dérivés.

M. Bendridi a rassuré les consommateurs quant à la disponibilité de quantités “importantes” des différents produits agricoles d’origine végétale et animale durant le mois de Ramadhan. Un programme a également été arrêté par le secteur de l’agriculture, en coordination avec l’Algérienne des viandes rouges (Alviar) et les importateurs privés, à l’effet d’importer des quantités de viandes fraiches et des bovins destinés à l’engraissement et d’autres à l’abattage.

M. Bendridi a souligné que ce programme d’importation est exécuté à un rythme “accéléré” pour assurer la disponibilité des viandes rouges durant le mois sacré, citant le lancement en cours d’un programme destiné à approvisionner les wilayas nord du pays en viandes rouges provenant des wilayas du sud, sous la supervision “d’Alviar”.

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune avait souligné lors d’une réunion du Conseil des ministres, dimanche, l’importance “d’encourager les agriculteurs à vendre directement aux citoyens, tout en leur affectant des espaces provisoires dédiés à cette activité lors du mois sacré”. Le Président Tebboune a également mis en exergue l’impératif de “poursuivre la lutte contre la spéculation et de dévoiler les spéculateurs et leurs plans à l’opinion publique”.