Le gouvernement, réuni mercredi sous la présidence du Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a entendu une communication ministérielle conjointe sur les préparatifs pour le mois sacré de Ramadhan, indique un communiqué des services du Premier ministre.

La communication présentée par les ministres du Commerce, de l’Intérieur, de l’Energie, de la Solidarité nationale, de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de la Pêche et de la Poste, a mis en exergue les mesures prises et les dispositifs mis en place pour, notamment, “assurer une disponibilité des produits alimentaires et agricoles à des prix raisonnables et l’approvisionnement régulier du marché”.

Il s’agit également d'”adapter l’organisation et le contrôle des marchés dans le but de répondre à la demande et aux besoins des citoyens durant ce mois sacré et de renforcer la lutte contre la spéculation”, précise la même source.

Les mesures prises et les dispositifs mis en place ont pour objectif, en outre, de “veiller à la continuité et la qualité des services fournis par les offices publics vitaux au profit des citoyens à travers toutes les régions du pays, particulièrement en ce qui concerne l’alimentation en eau potable et l’énergie”, ajoute le communiqué.