La dégradation des conditions météorologiques ainsi que les fortes rafales de vent, enregistrées depuis lundi sur les wilayas de l’Ouest et du Sud-Ouest du pays, ont causé la mort d’une personne à Relizane durant la nuit de lundi à mardi.

Par Nadir Kadi
La victime, un automobiliste de 28 ans, a perdu la vie à la suite de la chute d’un arbre sur son véhicule circulant sur la Route nationale 23, entre les wilayas de Tiaret et Relizane, a fait savoir la Protection civile. Une seconde personne, un homme de 29 ans, passager du même véhicule aurait également été «blessé» dans l’accident.
Pour rappel, un Bulletin météorologique spécial (BMS) avait été émis dès lundi par les services météo. L’alerte, qui couvre une période s’étendant jusqu’à mercredi 6 heures, concerne l’ensemble des wilayas du Nord ou des «vents forts (…), parfois en rafales avec du sable en suspension», sont attendus. De «fréquents soulèvements de sable» avec «réduction de la visibilité» sont également signalés sur les wilayas du Sud.
Situation qui a entraîné hier une série de perturbations et l’annonce de «mesures» préventives. La direction de l’Education nationale de la wilaya de Sidi Bel Abbès a notamment fait savoir qu’elle suspendait «exceptionnellement» les cours au niveau de «trois daïras du sud la wilaya». En cause, selon la presse locale, des vents de sable, des rafales atteignant parfois les 80 km/h, mais surtout des coupures d’électricité dans certaines localités, en plus des chutes d’arbres et d’une «mauvaise visibilité» sur les axes de circulation. Dégradation des conditions météorologique, également signalées dans les régions Centre, la wilaya de Blida a enregistré, hier mardi, des «chutes de toitures et de murs» en plus de chutes d’arbres et de rupture de câbles électriques à Meftah, Blida, Beni Mered et Bouguerra. Le chargé de la communication de la Protection civile de Blida, Adel Zeghimi, dont les propos ont été rapportés par la chaîne Ennahar a, par ailleurs, expliqué hier qu’un incendie, vraisemblablement causé par un court-circuit électrique a affecté une unité de menuiserie à Oued El Alleug : «Tous les feux ont été éteints et aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.»
Quant aux conséquences sur les transports ferroviaires et aériens, la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a fait savoir que la circulation des trains de la banlieue ouest d’Alger et des trains grandes lignes et régionaux vers l’Ouest était «perturbée» suite aux fortes rafales de vent. La chute de plusieurs arbres aurait en ce sens «endommagé les installations électriques de la voie (la caténaire), les services techniques de la SNTF ont enregistré, la matinée de ce 15 mars 2022, une coupure de courant entre les gares de Blida et de Beni Mered», explique la SNTF. Les trains en partance d’Alger vers Blida étaient, hier, stoppés à la gare de Gué de Constantine et ceux en partance d’El Affroun étaient à l’arrêt. Par ailleurs, les trains des grandes lignes et les trains régionaux vers l’Ouest étaient également à l’arrêt, la SNTF assure «qu’elle met en œuvre tous les moyens pour rétablir la situation normale dans les plus brefs délais».
Et dans la même logique, les transports aériens restent fortement perturbés. La compagnie Air Algérie, qui précisait hier être soumise à alerte météo «en vigueur jusqu’à l’amélioration des conditions climatiques», fait savoir que les vols en provenance et à destination des aéroports du Sud et dans les régions Ouest du pays sont en ce sens «perturbés» : «En raison des mauvaises conditions météorologiques défavorables sur les aéroports du Sud et dans les régions Ouest du pays (…) Air Algérie annonce des perturbations dans son programme de et vers ces régions».
Coupure d’électricité dans 8 communes à Tizi Ouzou
Huit communes de la wilaya de Tizi-Ouzou sont dépourvues d’électricité suite à des incidents enregistrés sur le réseau causés par le vent fort enregistré dans la nuit de lundi à mardi, a-t-on appris auprès de la direction locale de distribution d’électricité et de gaz. Les vents forts, enregistrés dans la nuit de lundi à mardi ont causé la chute d’un câble et de supports électriques dans huit communes, ont entraîné une interruption de l’alimentation en énergie électrique, a indiqué à l’APS la chargée de communication de cette direction, Hayet Hannache. La coupure en cette énergie a touché les villages? Ait Ali Ouyahia et Kerrouche, dans la commune de Ain El Hammam, Ait Agad et Tizi Mellal à Ouacifs, Ighil Imoula, Ait Khalfa, Takharadjith et Ait El Kaid à Ouadhias, Ouled Aissa, Tazrout à Ain Zaouia, ainsi que le centre-ville de cette même commune, a-t-on détaillé. L’interruption de l’alimentation en énergie électrique a concerné aussi les villages Mechmel et Tizi Ameur, relevant de la commune de Draâ El Mizan, Takoucht à Bouzguène, ainsi que les communes d’Assi Youcef et Agouni Gueghrane, selon la même source. La direction de distribution de Tizi-Ouzou a rassuré sa clientèle, affectée par cette coupure, que «toutes les équipes d’interventions sont mobilisées sur le terrain afin de rétablir la fourniture en énergie électrique dans les meilleurs délais» n