Victime d’insultes et de cris racistes lancés des tribunes du stade du Vitoria Guimaraes, son ancien club, Moussa Marega avait frappé les esprits en quittant la pelouse à la 71e minute d’un match du Championnat du Portugal disputé le 16 février dernier à Guimaraes (nord). Dans une décision datée du 20 octobre, l’Autorité de la prévention et du combat contre la violence dans le sport (APCVD) a sanctionné le club d’une amende de 55.000 euros et « trois spectacles sportifs à huis clos », à compter du moment où le public sera de nouveau admis dans les stades portugais.
Dans un contexte de crise sanitaire, très incertain, la Ligue portugaise a commencé à réaliser des tests pour augmenter progressivement le niveau d’occupation des enceintes, mais les matches à huis clos restent la règle.