L’AS Saint-Étienne a fait l’objet d’une offre estimée à 100 millions d’euros pour être rachetée par Norodom Ravichak. Le prince héritier du Cambodge a confirmé l’information hier mardi.
«Je suis passionné par le football et j’ai grandi en m’enthousiasmant pour le championnat français et bien sûr pour l’équipe de France. C’est ainsi que j’ai toujours eu une affection particulière pour l’ASSE qui occupe une place à part parmi les très grands clubs de l’Hexagone. Grâce à mes divers réseaux d’affaires, j’ai pu rencontrer des personnalités du monde du football et de fil en aiguille prendre connaissance du projet de vente de l’ASSE il y a quelques mois. Mon but aujourd’hui est de prendre soin de Saint-Étienne et de tous ceux qui œuvrent pour que ce club retrouve la place qui est la sienne dans le football français et européen», a indiqué le dirigeant pour RFI.
«Je ne viens pas pour réaliser une opération financière. Je souhaite m’investir à long terme et prendre soin de l’ASSE. Si nous nous entendons, j’apporterai des moyens suffisants pour réaliser ces ambitions et permettre à Saint-Étienne de retrouver sa splendeur. Au-delà, je souhaite aussi promouvoir le football français et la Ligue 1 en Asie en mettant l’ASSE en avant. Je pense notamment à développer des académies, point fort de l’ASSE, dans mon pays le Cambodge et dans d’autres pays du continent asiatique. Ce faisant, nous contribuerons en outre à promouvoir la ville de Saint-Étienne et sa région à l’étranger. Mon ambition pour Saint-Étienne est nationale et internationale», a rajouté Ravichak.