La JS Kabylie, seul représentant algérien encore en lice après l’élimination de l’ES Sétif de la Coupe de la Confédération CAF, sera en appel aujourd’hui (17h00) chez le CS Sfaxien. Un duel maghrébin comptant pour les ¼ de finale « aller » du tournoi africain. Bien évidemment, les Canaris se rendent en Tunisie avec la ferme intention de ramener un bon résultat et préserver leurs chances de se qualifier avant la seconde manche programmée dans une semaine.

Par Mohamed Touileb
Malgré une défaite contre le MC Oran (1-0) en championnat il y a 5 jours, les « Lions du Djurdjura » ambitionnent de retrouver la bonne dynamique pour leur sortie continentale. Chérif Mellal, président très contesté du Conseil d’Administration (CA), mise sur cette compétition pour essayer de soigner sa cote. Il sait pertinemment que faire campagne honorable ne pourrait que le renforcer dans son poste. C’est pour cela qu’il en fait un objectif majeur et ne cesse de le rappeler à ses joueurs.
Une phase de poules aboutie
Même l’entraîneur Denis Lavagne, qui fait du bon boulot depuis qu’il est sur le banc, a insisté auprès de ses protégés pour qu’ils oublient le revers concédé à El-Bahia. Une défaite qui les a handicapés dans la course au podium. Désormais, le cap est mis sur l’épreuve de la CAF dans laquelle les camarades de Rezki Hamroune, suspendu pour la double confrontation en raison d’un carton rouge, se sont très bien débrouillés.
On rappellera qu’ils ont pu terminer 1ers dans la poule « B » où figurait le Coton Sport, qualifié en deuxième position. Il y avait aussi les Marocains de l’US Berkane, qui ne sont autres que les détenteurs du titre, éliminés précocement. A partir de là, Mohamed Walid Bencherifa & cie semblent avoir toutes leurs chances de durer dans ce challenge. En face, il y a des Tunisiens qui sont en plein doute après des résultats négatifs. Ils ne comptent qu’un seul succès sur les 5 dernières sorties. D’ailleurs, ces contreperformances ont poussé à un changement à la tête de la barre technique avec l’arrivée de Hamadi Edou, ancien entraîneur du DRB Tadjenanet et l’USM EL-Harrach, qui a remplacé l’Espagnol José Murcia.

Engagés sur trois tableaux
Tout cela pour dire que la formation de Sfax n’est pas sur une courbe ascendante et que les Canaris peuvent en profiter afin de se hisser en demies. Avant cela, il faudra faire le boulot à Sfax puis à Blida puisqu’il est prévu que la JSK reçoive au stade Mustapha Tchaker.
Avec deux défaites sur les 10 derniers tests, Lavagne et ses protégés ont un ascendant psychologique. Ils sont toujours en lice dans 3 tableaux : championnat (5es)– Coupe de la Ligue(quarts de finale) – Coupe de la Confédération CAF. Pas si mal pour une équipe en proie à une crise interne. En effet, la bataille pour le directoire fait rage entre les clans Mellal et Yarichène. Pour l’instant, cela ne semble pas impacter sur les résultats du club de la Kabylie. Et c’est le plus important.