Si plusieurs avocats font le tour des tribunaux à travers le territoire national dans l’espoir de défendre les droits des détenus, d’autres viennent de se distinguer sur un autre « terrain », celui de la semoule. Si pour la quasi-majorité des algériens, cette denrée alimentaire de base est devenue rare en ces temps de crise sanitaire, pour certains elle est bien disponible. Le bâtonnier de Constantine, Tahar Bourayou, a ainsi signé un communiqué, hier, jeudi 02 avril 2019, dans lequel il annonçait, pour les deux jours suivants, une distribution de la semoule, spécialement pour les avocats.

Communiqué du bâtonnier de Constantine

« Il est porté à la connaissances des collègues inscrits sur la liste d’acquisition de la semoule que vendredi et samedi, 3 et 4 avril, une distribution se fera au niveau du siège du club à partir de 10h et cela jusqu’à 16h » est-il indiqué dans le texte qui se conclut par une « remarque » mentionnant que « le prix d’un sac de semoule (25 kg) sera de 1000 Da, en présentant la carte professionnelle« .

A noter que le signataire du communiqué est bâtonnier de Constantine par intérim. Il avait été installé à ce poste vers la fin du mois de février après une révolte des robes noires de l’ordre régional lors d’une houleuse assemblée générale. Une « mini révolution » qui avait abouti à la « mise à l’écart » d’un bâtonnier, en poste depuis plus de 33 ans. L’histoire retiendra que l’une des premières actions du successeur aura été la distribution de semoule.

Toutefois, si à Constantine, les avocats se partagent une denrée alimentaire de base, du côté Ouest c’est une bien différente image qui est donnée. Le bâtonnier de Sidi Bel Abbès a signé un communiqué, daté d’hier, jeudi 02 avril, dans lequel il annonçait l’octroi d’une aide financière aux avocats stagiaires. Pour les célibataires, il est question de 10 000 DA et pour les mariés c’est 20 000 DA. Un geste qui a été très apprécié par les robes noires du bâtonnat de Sidi Bel Abbès .


Communiqué du bâtonnier de Sidi Bel Abbès