Coup dur pour les Pharaons. La fédération égyptienne a annoncé que Liverpool refusait de libérer sa superstar Mohamed Salah pour les deux premiers matches des éliminatoires de la zone Afrique pour la Coupe du Monde 2022, puisque l’Égypte devra affronter à domicile l’Angola (02.09) pour la 1ère journée avant de se déplacer au Gabon trois jours plus tard (05.09). La sélection devra donc faire sans le meilleur buteur de son histoire (43 buts en 68 capes).
«Liverpool fait référence aux restrictions gouvernementales en Angleterre pour faire face à l’épidémie du coronavirus, qui place les rapatriés de certains pays en isolement sanitaire obligatoire pendant une période de dix jours à leur retour en Angleterre ». Dans sa lettre, le club anglais a également exprimé son espoir que la Fédération égyptienne comprenne qu’elle y était « contrainte, face au joueur soumis à une quarantaine pendant cette période. Il est à noter que le Liverpool FC a pris la même position avec un certain nombre de ses joueurs étrangers», peut-on lire dans le communiqué de l’EFA.