Le sélectionneur de l’Equipe nationale de football, Djamel Belmadi, semble prendre toutes les précautions avant d’annoncer la liste des joueurs devant participer à la double confrontation entre l’Algérie et le Niger pour le compte des 3e et 4e journées des qualifications du Mondial 2022.

par Saïd B.
En effet, l’Algérie accueillera le Niger le 8 octobre au stade Mustapha-Tchaker de Blida (20H), avant de se rendre à Niamey pour affronter le même adversaire, le 12 du même mois, au stade du Général Seyni-Kountché (17H).
Le sélectionneur des Verts a programmé le prochain stage des Verts à partir du 4 octobre, soit lundi prochain.
En d’autres termes, le coach des Verts a programmé ce stage au lendemain du week-end, soit après les matchs de championnats des joueurs avec leurs clubs respectifs. Le sélectionneur des Verts est quelque peu soulagé, pour le moment, après les matchs de la Ligue des champions de mardi dernier, où aucun joueur ne s’est blessé. Il espère, également, que ce serait le cas avec les autres joueurs des Verts qui évoluent également avec leurs clubs respectifs pour la suite des qualifications de la Ligue des champions.
Le sélectionneur des Verts, champions d’Afrique en titre, temporise donc quelque temps avant d’annoncer la liste des joueurs devant prendre part à la double confrontation contre le Niger. Seulement, s’il est pour le moment satisfait de ne point enregistrer d’autres blessures, après les cinq déjà contractées par certains éléments, il doit croiser les doigts pour que les éléments devant jouer leurs matchs avec leurs clubs respectifs le week-end prochain, ne se blessent pas. Pour le moment, Belmadi compte pas moins de 5 joueurs habituellement convoqués qui sont blessés, dont le dernier en date n’est autre que le défenseur d’Al-Gharafa (Div.1/Qatar) Mahdi Tahrat. En effet, ce dernier est sorti blessé à la fin du match disputé lundi dernier à domicile face à Umm Salal (1-0), la durée de son indisponibilité n’a pas été dévoilée.
Tahrat est le deuxième défenseur central à contracter une blessure, après Djamel Benlamri (Qatar SC), touché à la cuisse en pleine course, et forfait pour les deux rencontres face au Niger.
En plus de l’absence de Tahrat et Benlamri, l’équipe nationale sera privée du meilleur buteur des Verts en activité, Islam Slimani, victime d’une blessure musculaire le week-end dernier, lors du match nul concédé à la maison face au FC Lorient (1-1) en Ligue 1 française.

Une opportunités pour les autres
D’autre part, le staff des Verts enregistre d’autres joueurs blessés dans ce compartiment défensif. Le latéral gauche du Borussia Monchengladbach (Allemagne), Ramy Bensebaïni, blessé à l’aine, qui devrait également faire l’impasse sur les deux prochains matchs des champions d’Afrique, lui, qui ne compte que deux apparitions avec son club cette saison. C’est aussi le cas pour l’ailier Rachid Ghezzal (Besiktas/Turquie), ainsi que les deux milieux de terrain Ramiz Zerrouki (FC Twente/Pays-Bas) et Hicham Boudaoui (OGC Nice/France), victimes de diverses blessures, et qui restent incertains face au Niger. En d’autres termes, le sélectionneur des Verts serait donc contraint de constituer un Onze inédit avec le remaniement qu’il est obligé d’effectuer. Et comme à chaque chose malheur est bon, cette situation des joueurs blessés sera une très bonne opportunité pour d’autres afin de montrer toutes leurs capacités intrinsèques, après une certaine absence avec les Verts.
Ce serait donc le cas pour, entre autres, Adam Zorgane (SC Charleroi/Belgique), Adam Ounas (Naples/Italie), ou encore Andy Delort (OGC Nice/France), d’avoir plus de temps de jeu à l’occasion de cette double confrontation.
Aux dernières nouvelles, le sélectionneur des Verts devrait rejoindre Alger, soit ce jeudi, soit demain vendredi. Il devrait donc communiquer sa liste le jour de son arrivée ou le lendemain, alors que le stage des Verts est prévu lundi au Centre technique de Sidi Moussa.
Cela se passe au moment où la délégation du Niger est attendue mardi prochain à Alger. D’ailleurs, des responsables à la Fédération algérienne de football ont organisé, avant-hier, une réunion au siège de l’instance fédérale à Delly Ibrahim (Alger) pour discuter de l’organisation de cette double confrontation face au Niger.
La délégation nigérienne a demandé à ce qu’elle soit hébergée dans un hôtel tout proche de l’aéroport alors que ce sera sur la pelouse du stade de Rouïba que la Mena s’entraînerait avant de faire de même la veille du match, sur la pelouse du stade Tchaker de Blida, comme prévu dans la réglementation de la FIFA et de la CAF.