Alors que la FIFA a officiellement annoncé ce dimanche le report de la rencontre Guinée-Maroc, initialement prévue hier, dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde 2022, la sélection marocaine était bloquée à l’hôtel en raison du coup d’État à Conakry. Mais après une journée compliquée pour Vahid Halilhodzic et ses joueurs, Les Lions de l’Atlas ont pu embarquer à bord d’un avion de la Compagnie Royal Air Maroc dans la soirée, comme l’ont informé des joueurs sur leurs réseaux sociaux.
L’ensemble de l’équipe marocaine vont donc regagner le Maroc dans la nuit de dimanche. De son côté, la sélection de Guinée est toujours confinée dans un hôtel. «Ça va être un peu compliqué, on est inquiet par rapport à ça. Tout est fermé, l’aéroport est fermé (…) On est à dix minutes de l’aéroport, mais on ne peut pas bouger», expliquait Issiaga Sylla.
On aurait pu se passer de tous le boucan et le bruit qu’il y a eu autour de cette affaire. Quand on peut éviter de parler de tout ça, il est préférable. Encore faut-il que les gens fassent leur travail et que chacun prenne ses responsabilités. Je n’ai pas plus à dire que ça. J’ai constaté un terrain catastrophique. Il y en a qui ont voulu nier l’évidence. Ils ont un problème avec eux-mêmes. On a un autre match au mois d’octobre et un autre en novembre. Que les choses soient faites et que chacun fasse son travail.»