La direction de la recherche scientifique et du développement technologique (DRSDT) du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et «El Watan Etudiant» (supplément hebdomadaire du quotidien «El Watan») organisent du 24 mai 13 juin, à la salle Dar El Djazaïr (Safex, Pins Maritimes) à partir de 22h, l’événement «Qaâda Science», qui se déploiera sous la forme de conférences, explorations, découvertes et simulations.

«Un programme qui se décline pour les grands et les petits», mentionnent les organisateurs sur la page Facebook dédiée à cet événement. L’inauguration de cet événement à «l’entrée gratuite et aux consommations offertes» est prévue ce jeudi à 22h. Le programme prévoit, ce jeudi ainsi que le 31 mai et les 7 et 12 juin, l’activité «Rawdat El Ouloum», qui consiste en «des animations éducatives dédiées aux petits».
Les enfants auront «à explorer les mathématiques en jeux, élucider les forces électrostatiques, fabriquer de la flamme sans feu, etc.», précisent les organisateurs. Ils découvriront, avec intérêt certainement, l’univers des sciences à travers des «ateliers et des démonstrations animés par l’équipe pédagogique» de «Qaâda Science». Pour ce qui est du programme pour les adultes, cet événement est structuré autour d’une série de conférences qui se dérouleront à la salle Dar El Djazaïr. Parmi celles-ci, citons la conférence-débat autour du thème «Explorateurs de l’invisible», qui sera animée le vendredi 25 mai à 22h par le Pr Jean Staune, et qui consistera en une «plongée au cœur des plus grands mystères de l’univers et de nous-mêmes». Le Pr Chems Eddine Chitour animera une conférence intitulée «La création de l’univers» le vendredi 1er juin à 22h ; alors que le Pr. Rachid Gherbi communiquera sur «Réalité vs Virtualité : explorations immersives de l’infiniment petit à l’infiniment grand» et ce, le vendredi 8 juin à partir de 22h. Somme toute, «Qaâda Science» s’annonce riche par ses activités originales pour toute la famille, entre ateliers et conférences, et ce, afin de rendre les sciences plus accessibles. Cet événement est aussi un autre choix de sortie durant les soirées ramadhanesques.