Les décrets présidentiels mettant fin à la fonction d’une cinquantaine d’ambassadeurs et de consuls algériens en poste à l’étranger ont été publiés dans le dernier numéro du Journal Officiel. Cette vague de mise de fin de fonction touche une trentaine d’ambassadeurs dans un vaste mouvement diplomatique.
Par décret présidentiel du 12 avril 2020, il est ainsi mis fin, à compter du 15 octobre 2019, aux fonctions d’ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires Mohamed Ennadir Larbaoui, au Caire (Egypte), Farida Aiouaze, à Zaghreb (Croatie), Boudjemaâ Delmi, auprès de la mission permanente algérienne à Genève (Suisse), Taous Feroukhi, à Madrid (Espagne), Ahmed Benyamina à Rabat (Maroc) et Hocine Meghar à Ottawa (Canada) admis à la retraite. Il est mis fin également à compter du 15 octobre 2019, aux fonctions d’Abdelkader Hadjar comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Tunis, ainsi que Lahssan Boufares à Ankara, en Turquie, admis à la retraite. Salah Attia, à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, Abdelaziz Sebaâ, à Doha (Qatar), Abdelkader Mesdoua, à Paris (France), Salah Boucha, à Damas (Syrie), Abd El Naceur Belaïd, à Prétoria (Afrique du Sud), Smaïl Allaoua, à Moscou (Russie) sont également rappelés à Alger. Une vingtaine de consuls et de consuls généraux ont été ainsi également appelés à exercer d’autres fonctions comme Abdelkrim Touahria, à Milan (Italie), à compter du 20 novembre 2019, et Rachid Belbaki, à Lille (France), à compter du 26 octobre 2019. Il est mis fin également à compter du 13 décembre 2019, aux fonctions de consul général à Bruxelles (Belgique), exercées par Abdelkrim Yamani, appelé à exercer une autre fonction. A compter du 15 octobre 2019, il a été mis aux fonctions de consuls généraux Brahim Younès, à Genève (Suisse), et Brahim Djeffal, à Frankfort (Allemagne) admis à la retraite. Mohamed Kebir Addou, consul général à Paris est également admis à la retraite. Il a été mis fin à compter du 13 février 2020, aux fonctions de consul général à Lyon (France) exercées par Abdelkrim Serrai. Est signifié la fin de fonctions à compter du 15 octobre 2019, au consul général à Tunis exercées par Mustapha Benayad Chérif. A compter du 4 novembre 2019, est mis fin aux fonctions de consul à Nantes (France), poste occupé par Abdelmadjid Draia, appelé à exercer une autre fonction. Est publiée également la fin de fonction des consuls Hamid Haraigue, à Vitry, et Mahmoud Massali, à Bobigny, admis à la retraite. Il est pareillement mis fin aux fonctions des consuls Abdelaziz Doudou, à Nanterre, Amina Ladjal, à Besançon, Linda Kahlouche à Pontoise (France), Kenza Benali à Londres et Hichem Kimouche, à Oudjda, au Maroc.<