-21h34: Un important incendie a ravagé, dimanche soir, l’usine d’eau minérale de Youkous, dans la commune de Hammamet (wilaya de Tébessa), suite aux manifestations de citoyens réclamant l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable (AEP), a indiqué la direction locale de la Protection civile. La même source a rappelé que la vive tension enregistrée entre les manifestants et les propriétaires de l’usine s’est soldée par des tirs à balles réelles sur des citoyens, dont 13 d’entre eux ont été blessés, et un important incendie dans l’usine, et ce, après que les manifestants aient incendié auparavant des pneus et un camion de vente d’eau. Les unités principale et secondaire de la protection civile sont aussitôt intervenues pour éteindre le feu qui a ravagé l’usine ainsi que les camions chargés de bouteilles d’eau destinées à la vente dans différentes wilayas du pays, a fait savoir la même source. (Source APS)

-Dans une dépêche publiée à 19h58, l’APS confirme l’information de « Reporters », en donnant le chiffre de 13 blessés « après des coups de feu« . La même source indique que l’un des propriétaires a « tiré à balles réelles pour disperser les manifestants qui ont à leur tour incendié des pneus et un camion de vente d’eau« . Les treize personnes blessées ont été évacuées vers l’hôpital de la même ville avant l’intervention des éléments de la gendarmerie nationale pour maîtriser la situation

  • Environ 13 citoyens ont été blessés par tirs de feu alors qu’ils protestaient contre l’absence d’eau en incriminant la société Youkous appartenant la famille Baaloudj de ne pas avoir respecté la quantité d’eau définie dans le cahier des charges. Ce qui a conduit, selon eux, à la pénurie que connait la ville.Les protestataires, et après un rassemblement devant l’apc  d’el hammamat (près de Tebessa),  se sont dirigés vers le siege de « l’Algerienne des eaux » puis vers le siege su groupe Youkous. C’est au moment oû les habitants ont tenté de bloquer la route aux camions transportants de l’eau en scandant « Baaloudj dégage », que le gérant qui a fait appel a ses fils et frères, ont tiré sur les protetstaires, racontent des témoins.On parle de 13 blessés mais aucune information officielle n’est encore révélée. La situation est très grave et risque de dégénérer.