Les services de la Protection civile de la wilaya d’Alger ont effectué en mars dernier plus de 5300 interventions à travers le territoire de la capitale, ainsi que d’autres interventions concernant des cas suspects de Covid- 19, a indiqué, dimanche, une source à la Direction de wilaya de ce corps. Dans une déclaration à l’APS, le chargé de communication à la Direction de wilaya de la Protection civile, le lieutenant Khaled Benkahlfallah a indiqué que le nombre des interventions enregistré en mars dernier s’est élevé à 5306 dans la wilaya d’Alger, tandis que celui des opérations de secours et d’évacuation, il s’élève à 3440, à travers lesquelles 2685 personnes ont été secourues. Le même responsable précise que les agents de la Protection civile sont intervenus durant la saapériode sus-indiquée, concernant des cas suspects de Coronavirus, via la cellule de suivi de la situation épidémiologique au niveau du Centre de coordination opérationnelle au siège de l’Unité principale, laquelle reçoit des appels téléphoniques pour répondre aux demandes de renseignements et préoccupation des citoyens en la matière. Le bilan des activités effectuées par les unités de la Protection civile dans la capitale dans le domaine des accidents de la circulation, fait état de 690 accidents de la route, survenant dans les différents axes routiers de la wilaya, ayant fait 441 blessés et un (01) mort, indique-t-on de même source. S’agissant des incendies durant la même période, (liquides chauds, liquides chimiques, appareils électroménagers, électrocution, flammes), 378 incendies ont été enregistrés et 15 personnes de différentes catégories d’âge ont été secourues, tandis qu’aucun feu de forêt n’a été signalé. Le lieutenant Benkhalfallah a assuré, en outre, de la poursuite des opérations de stérilisation et de désinfection au niveau des hôpitaux, des Foyers pour personnes âgées (FPA), Centres de l’enfance assistée ainsi qu’au niveau d’autres espaces publics. La Protection civile poursuit également la sensibilisation des citoyens au respect du confinement et des conditions d’hygiène, par le lavage régulier des mains, ainsi que des mesures préventives concernant la distanciation sociale, ajoute la même source. Par ailleurs, des mesures strictes ont été prises concernant le port de la combinaison de protection par l’agent lors de l’intervention, souligne le chargé de communication qui assure également que les ambulances de la Protection civile sont soigneusement désinfectées et stérilisées au niveau de l’Unité centrale d’El Harrach.