La rumeur qui courait depuis quelques jours vient d’être confirmée. Le wali de Béjaïa, Mohamed Hattab, a été promu au poste de ministre de la Jeunesse et des Sports, à la faveur du remaniement gouvernemental opéré, hier, par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le successeur d’El Hadi Ould Ali, connu pour être un passionné de sport, notamment un fan de la balle ronde, quittera ainsi la wilaya de Béjaïa pour gérer un département ministériel dédié justement à la jeunesse et aux sports. La nouvelle de sa promotion à ce poste supérieur a surpris certains observateurs locaux, dans la ville des Hammadites, où M. Hattab jouit d’une bonne estime auprès des Béjaouis. Ce dernier est beaucoup plus apprécié et respecté dans le milieu sportif et au sein du mouvement associatif auxquels il ne cessait de prêter aide et assistance, ne serait-ce un soutien moral par sa présence aux différentes manifestations socioculturelles et autres compétitions sportives. Passionné de football et fervent supporter des deux clubs phares de la ville de Yemma Gouraya, le désormais ex-wali de Béjaïa ne ratait aucune occasion pour se déplacer au stade de l’Unité Maghrébine afin d’assister aux matchs du MOB ou de la JSMB. D’ailleurs, il entretenait de bonnes relations tant avec les dirigeants que les supporters des deux équipes de football. Il ne ménageait aucun effort pour venir en aide à ces deux clubs, en intervenant que ce soit auprès des élus APW et APC ou des industriels locaux (sponsors) afin de renflouer leurs caisses, notamment dans les moments de crise financière. Tout le monde se rappelle aussi de son rôle dans l’accession de l’équipe de l’USMBA, lorsqu’il fut wali de Sidi Bel Abbès. Par ailleurs, les Béjaouis garderont de M. Hattab l’image d’un wali exemplaire, puisqu’il a toujours été un homme de terrain. Il a tout le temps privilégié les sorties et les visites d’inspection, notamment sur les chantiers de la pénétrante autoroutière, de l’échangeur des quatre chemins, de la clinique mère-enfant de Targa Ouzemmour, projets de gaz naturel… Natif de Bordj Menaïl, dans la wilaya de Boumerdès, en 1964, M. Hattab, père de deux enfants, est diplômé de l’Ecole nationale d’administration (ENA). Il a occupé plusieurs fonctions dans les collectivités locales, avant d’accéder à ce poste de ministre de la Jeunesse et des Sports. Il fut notamment secrétaire général de la wilaya d’Alger et wali de Sidi Bel Abbès. Auparavant, il fut chef de daïra à Gouraya (Tipaza), à El Harrach (Alger) et à Azzaba (Skikda), avant d’être promu secrétaire général de la wilaya de Sétif, puis wali délégué à Alger. En 2010, il est nommé secrétaire général de la wilaya d’Alger, avant d’être promu à la tête de wilaya de Sidi Bel Abbès.