Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé, mardi, l’affectation d’une prime de 100.000 Da au profit des enseignants-chercheurs encadreurs dont les étudiants parviennent à créer des start-up. Afin d’encourager les enseignants chercheurs et les chercheurs permanents à encadrer des étudiants de fin de cycles qui préparent des mémoires dans le cadre du projet «un diplôme-une, start-up», le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a procédé à l’élaboration d’un projet de texte réglementaire permettant aux enseignants et aux chercheurs qui encadrent des étudiants ayant réussi à créer une start-up disposant du «label start-up», d’obtenir une prime de 100.000 Da sur chaque projet répondant à la condition précitée, à raison de deux projets pour chaque encadreur par an, précise la même source. Cette mesure tend à «inciter les enseignants chercheurs et les chercheurs permanents à adhérer à la démarche visant à mettre en place des start-up en mesure de contribuer à la création de la richesse et d’emploi», note le communiqué. Le projet «un diplôme, une start-up» devant sanctionner le cursus de l’étudiant constitue «un mécanisme de concrétisation des efforts du secteur visant à former une génération d’étudiants d’hommes d’affaires capables d’aller vers l’entrepreneuriat et l’innovation et de créer leurs propres start-up créatrices de richesse et d’emplois», a conclu le communiqué.